Blog - Récit de Jonathan Salamon : partie 7 : Dur.

Par Jonathan Salamon
le 05 nov 2017 à 06:34
Tags : grind  récit  aventure  pro  rythme 

Dur de toujours être au top. De s’imposer un rythme et de le tenir. De faire ses 20000 mains par semaine quoiqu'il arrive. De bosser le weekend. De bosser hors des tables. De se tenir à jour sur les regs.
De se prendre des horreurs par les récréatifs et de continuer à grinder.

Dur de garder la motivation intacte.

Trois mois de grind. Ce n’est pas grand chose, mais le court terme est passé. Et désormais il faut réussir à tenir la distance. Je sais que je suis un joueur gagnant. Bien gagnant en 25. Légèrement en 50.  Et c’est comme si le savoir m’avait ôté une partie de la pression qui m’obligeait à bosser dur.

Force est de constater que depuis mon shot en NL100, shot un peu prématuré et qui s’est mal déroulé ( -6 caves ) j’observe un certain manque d’envie. Comme si j’avais été fauché en plein vol.

Je ne sais pas trop l’expliquer, mais je ne peux que constater que mes 27000 mains en octobre sont bien inférieures aux 50000 de septembre et 42000 d’aout.

Alors certes, les résultats sont là avec un mois d’octobre correct ( très bon si je ne compte que la 50). Certes, j’ai du être absent 8 jours pour ma formation en psycho à la fin du mois. Mais tout cela ne justifie pas une telle baisse de régime. Je n’ai pas lu mon bouquin sur la GTO. Je n’ai pas fait mes fiches sur les regs. Je n’ai pas rempli mes objectifs…

Alors oui, c’est dur de garder la motivation. Oui le premier sprint est passé et il faut aller chercher dans les réserves pour continuer à avancer. Oui, c’est l’hiver, il fait froid, ça donne pas envie de bosser.

Mais what the fuck ? C’est quoi mon problème ? Je vais me trouver des excuses encore longtemps ? Pourquoi est-ce que j'arrête de pagayer en plein milieu de l’océan. Je suis fatigué ? Et alors ? C’est quoi le plan ? De se reposer et d’attendre que la tempête arrive ? Un moment faut arrêter de s’écouter, et pagayer sans se poser de question, car c’est une question de survie.

Je crois que je n'ai pas encore réalisé que le poker était mon taf désormais. Je le prends comme je le prenais à l'époque où j'étais en voyage. Avec toujours ce recul qui me faisait dire que si je me plantais, de toute manière j'avais un plan B. Que si ça se passait mal, je pouvais faire des pauses, aller voir ailleurs. Sauf que ce n'est plus le cas. Je n'ai pas de plan B. Ou si j'en ai un, il est bien trop tôt pour y réfléchir. Je n'ai plus le luxe de prendre le poker comme un loisir.

C'est moins fun qu'avant certes, mais tout n'est pas parfaitement parfait dans la vie.

Je ne me botte plus assez le cul. J’ai déjà oublié la raison pour laquelle je veux faire du poker. Je suis déjà entrain de profiter des avantages du joueur professionnel, de la liberté, de l’absence de contrainte, mais j’oublie ses responsabilités. Et au delà des responsabilités, simplement la nécessité de continuer à pagayer, au risque de se noyer.

Il est beaucoup trop tôt pour se reposer sur ses lauriers ou je vais me retrouver très vite exactement dans la même situation que l’année dernière. A devoir retrouver un boulot et à regretter de ne pas m’être inquiété plus tôt de la situation.

Encore trois mois. Trois mois de formation avant d’être lâché dans le grand bain. Trois mois dont je dois tirer le plus d’enseignement possible. Et le premier d’entre eux : la persévérance.

Fini de bavasser. C’est le moment de remettre un gros coup d’accélérateur.

Mes objectifs du 5 au 19 novembre :

  • POKER INTENSIF.
  • 40000 mains
  • 1 reg étudié par jour
  • Terminer le coaching avec Bapor
  • Commencer le coaching avec Fowan
  • Sport 3 fois par semaine

Jonathan S.

Je veux rejoindre l'un des Clubs Vidéos yohviral.fr pour voir les heures complètes de coaching de Jonathan avec les pros de la plateforme ainsi que plus de 350 vidéos stratégiques pour passer mes résultats à un autre niveau.




Commentaires

Jérôme le 06/11/2017 à 14:48

Bonjour, Jonathan Quand tu dis 1 reg étudié par jour, Ou trouves-tu les sujets/mains a étudié ? Quelle est ta grille d'analyse ? Courage pour la suite. Merci et bonne journée.

Jonathan Salamon le 10/11/2017 à 12:15

Salut Jérôme, Pour les regs, je regarde généralement ceux qui sont sur les tables le matin, je choisis celui que je trouve le plus dur à jouer, et je l'étudie avant de me mettre à jouer. Pour l'étudier, j'utilise mon tracker, et je regarde ses stats générales, puis si certains point m'intriguent ( par exemple, une fréquence de donkbet élevée) je vais regarder en détail les mains jouées. A la fin de l'étude normalement, j'ai une idée beaucoup plus précise de comment joue mon adversaire et donc quelle stratégie adopter




Poster un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir laisser un commentaire

Connexion / Création de compte

Je veux recevoir les tableaux de push/fold