Blog - Reconnaitre un spot d’hyper exploitation

Par Bandecdc
le 09 mai 2018 à 11:41

Les spots d'hyper exploitation

Aujourd’hui nous allons parler d’un concept qui me tient beaucoup à coeur dont j’ai déjà parlé dans un article précédent : l’hyper exploitation.

Nous allons l’analyser aujourd’hui avec un exemple concret. Qu’est-ce qu’une ligne d’hyper exploitation ? C’est une ligne qui en théorie n’est pas bonne car beaucoup trop évidente. C’est trop facile de défendre avec ce type de ligne mais si vous le faites avec un adversaire qui ne sait pas se défendre car il n’a pas les connaissances théoriques, car il est en train d’apprendre à jouer, vous allez gagner plus qu’avec une ligne normale.

Là on est sur un tournoi à 10 euros, un Big Gambler dans une situation avec deux limp avant nous. On regarde rapidement nos adversaires : on a un 120/10 mains donc il joue toutes ses mains et l’autre qui joue 89% de ses mains => Ce sont deux joueurs en train d’apprendre à jouer donc avec une paire de 6, vous pouvez espérer un brelan et ramasser un gros pot plutôt de prendre l’initiative et de faire une troisième paires, on ne va pas relancer mais compléter.

Check de la Big blinde. Brelan touché au flop (A62)

La ligne standard dans cette situation va être de checker, voir ce que font les adversaires mais dans cette ligne d’hyperexploitation on va donk bet directement. D’une manière générale, je déconseille à mes élèves de donk bet car ça complexifie vos plans de jeu en ajoutant des branches inutilement surtout sur ces limites où ce n’est pas nécessaire.

Mais là l’idée est d’exploiter les bêtises des adversaires c’est-à-dire partir du principe que l’un des deux joueurs a limpe un As car ils jouent toutes leurs mains comme nous avons vu, (donc forcément les As )et là s’ils ont un As c’est jackpot. On vérifie leurs statistiques de limp : on voit que le premier limp n’importe quoi (J4; 86..) et le deuxième limp 73% (il limp des As, 97, 94…). S’ils ont un 2 (ça fait une paire), s’ils ont le dernier 6 du paquet  mais il faut espérer que l’un des deux ait un As.

Les deux call.

Flop tombe un 2 : s’ils ont un 2 ça fait brelan (inférieur) et s’ils ont un As, ils ont top paire et les joueurs qui apprennent à jouer n’ont pas encore l’expérience nécessaire pour voir quand la situation est mauvaise et donc typiquement ici que leur As n’est pas bon. Mais ils ne lâchent pas les paires d’As.

D’ailleurs pour aller au bout de mon raisonnement, il aurait été plus judicieux de faire 1500 tout de suite (le pot) plutôt que de faire un sizing de seulement 80% du pot (c’est énorme c’est déjà une ligne d’exploitation). Cela aura été pareil avec un tirage couleur car le joueur débutant ne connait pas les cotes donc pour faire payer un tirage couleur qui est entre 0 et 10 %pour la majorité de ses mains, vous pouvez faire une fois et demi le pot.

Il call.

A cause de mon imprécision, il me reste encore environ 3x le pot.

Quelle est la taille de la value bet ? J’ai décidé de faire tapis 3x le pot. Pourquoi ?

Si mon adversaire a un As, un 2, je pense qu’il ne fold pas. S’il a un tirage couleur, il ne payait pas. Il n’est pas à tapis car il a encore 10000 derrière donc beaucoup pensent qu’il peuvent en perdre sans dommage. L’idée est que s’il a une main, il ne va pas la lâcher donc autant faire le plus cher possible car si je n’avais fait que 1800 et qu’il les avait payés, je perdrais potentiellement 7000.

Il snap call dans la seconde. Il fait une deuxième paire à la river mais il aurait payé n’importe quel As.  

Résultat : profit de +de 90 blindes dû à une énorme erreur de mon adversaire. L’idée est donc de vous montrer que lorsque vous avez un adversaire débutant, n’hésitez pas à prendre des lignes hyper exploitantes pour gagner plus.  

Si je fais 3x le pot ce sera quasiment toujours en value. Un bon joueur va fold et je perdrai juste de la value et ce sera dommage. Dans très peu de coup je ferai 3x le pot en bluff contre un bon joueur. D’ailleurs ça m’est arrivé il n’y a pas longtemps : il y avait quinte affichée (6,7,8,9,10), j’avais JD. j’ai fait trois fois le pot et le mec a folde un J face up en disant qu’il ne se faisait pas avoir, « voilà la value que tu perds bien fait pour toi ! » cela ne marche pas si vous vous trompez d’adversaire mais seulement quand vous choisissez les bons !

Voilà ce que j’entends par l’hyperexploitation, j’espère que ça vous a plu et je vous dis à la semaine prochaine pour une autre analyse. Ciao à tous ! C’était Bandecdc pour yohviral.fr !

À propos de l'auteur : Jonathan Perin, alias Bandecdc, est un joueur passé professionnel de poker en 2016 après une courte carrière dans la finance d'entreprise. Il est spécialisé dans les tournois à petit ou moyen buy-in (de 5€ à 30€). En aout 2016, il rejoint l'équipe de coach de Yohviral.fr et réalise les vidéos de tournois.




Poster un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir laisser un commentaire

Connexion / Création de compte

Je veux recevoir les tableaux de push/fold