Blog - Analyse de deux coups de nos membres en cg

Par Julien Rqt
le 11 mai 2018 à 10:43

Analyse de mains de membres en CG

Analyse de deux mains envoyées par deux membres sur la page officiel Facebook Julien Rqt.

1er coup :

NL5 : open et call

Flop : J98

Board assez drowy, on est en HU

Hero décide de check (il a 4Q) , et l’adversaire décide de miser 10 centimes

On peut éventuellement raise car si on call on a tout le temps perdu car les fois où on touchera un 10 (ce qui est très rare), on sera extrêmement face up c’est-à-dire que notre adversaire va se dire on a quinte et il ne mettra pas d’argent dans le coup. Et les fois où on ne touchera pas notre 10, on va tout le temps perdre  : soit on va se faire bluffer et on va devoir jeter, soit on va toucher une dame et on ne pourra pas trop défendre notre main. Donc ici je préfère retourner la vapeur et prendre l’initiative. Il faut toujours prendre l’initiative au poker, il faut que ce soit vous qui meniez l’action qui fassiez subir l’action à votre adversaire et non l’inverse.

Là on a une bonne main pour faire ça. Pourquoi ?

  • Parce qu’on peut représenter D10 qui est le jeu max ici car on bloque un combo D10 et on a une  dame. Déjà on se donne une issue de secours. On peut bluffer pour représenter ce combo là.

- On a des backdoor pique qui nous permettent d’avoir une issue de secours sur la turn. Si un pique tombe, on va pouvoir bluffer toutes ces cartes là. Ce sera top pour l’équité de notre main.

 - Enfin parfois la Dame peut nous faire gagner si on fait check check river.

Il raise 35 centimes. C’est un assez bon sizing mais il peut mettre plus cher car si tu as D10 tu mets plus cher. C’est un board assez connecté, si ton adversaire a un jeu il va tout le temps payer.  Tu mets 45 centimes pour crédibiliser ton bluff et lui donner une décision difficile. On part du principe qu’on a rien du tout il faut qu’on se polarise. Il faut que notre adversaire ait un raise assez fort pour que notre adversaire ait vraiment une décision.

L'adversaire call.

Turn 2(pique)

C’est magnifique, c’est la turn qu’on attendait qui nous donne un flush drow.  

Notre air total devient semi bluff qui maintenant est intéressant. Il faut donc impérativement continuer à miser. Pourquoi ?

-parce que de temps on va faire jeter des 8, 9, un 10 sec

Il faut miser pour faire jeter des jeux moyens et quand tu te fais payer tu as une issue de secours avec les piques, les 10 et parfois les dames.

Hero mise 55 centimes. Mais il faut miser plus comme 80 centimes, l’idée est de faire jeter les jeux moyens de ton adversaire ( les 8,9, 10,J). Tu dois casser la cote de toutes ses mains et avec 55 centimes, tu ne le fais pas. Avec 80 centimes, tu te laisses de quoi faire tapis river pour pouvoir te polariser parfaitement. Donc ici erreur niveau sizing mais pas au niveau de l’action.

L’adversaire call

River 10 (pique) qui fait tout rentrer.

Là l’erreur c’est que le pot fait 2 euros et il t’en reste 4 donc le fait d’avoir adopté des sizing trop petits, le pot est trop petit à la river et donc tu ne peux plus valoriser ta main comme tu aurais aimé le faire. Tu vas donc miser que 1,60 euros ou 2 alors que tu aurais pu prendre 4 euros sur ce spot là car s’il a une dame, il ne fold pas.

Donc ici tu peux faire tapis mais c’est ambitieux. Le meilleur moove est 2 euros.

Ici donc la main est choisie pour la question des sizing. Le thinking process est bon mais il faut adopter des sizing plus chers flop et river. Il faut faire exactement la même chose si c’est un 2 de trèfle qui tombe à la turn.  

L’adversaire fait tapis.

2è coup :

NL10, stacks à plus de 200 BB.

On a QQ

open de l’adversaire 40 centimes, on 3bet 1,20 euros.

Call

Flop : 652

Flop assez drowy mais qui ne touche pas trop la range de notre adversaire. Pourquoi ?

On part du principe que nos adversaire, souvent en HU, peuvent avoir des jeux moyens : 78, 89, 9/10). Cependant 652 au flop c’est légèrement trop faible par rapport à sa range de call (il a plutôt des 89, 910, J10) donc on va pouvoir valoriser assez tranquillement sur ce board là sans avoir trop peur. On bloque la flush. Cela peut être intéressant pour plus tard si jamais on a une décision : il faut adopter un sizing assez cher du fait qu’on est en HU, nos adversaires ont tendance à être assez collants,  à float beaucoup. Il ne faut donc pas hésiter à envoyer une mise assez cher. Pour moi, tu peux mettre 2 euros quasiment.

Donc là aussi le sizing est trop faible.

Notre adversaire nous raise. Il faut call.

Turn K (trèfle).

A partir des statistiques de notre adversaire, il faut se demander ce qu’il a quand il raise au flop.

est-ce qu’il raise à des fréquences très élevées ou basses ? S’il raise à des fréquences élevées, c’est qu’il le fait avec des jeux pas très forts mais surtout avec des tirages (78, 4,3, deux piques, 89, As7…). S’il le fait avec des fréquences très basses, ça veut dire qu’il le fait forcément avec du jeu : brelan, deux paires  donc là s’il met très cher à la turn, on peut folder. Par contre s’il a des fréquences très élevées, ça veut dire qu’il a beaucoup de bluffs et de ce fait le Roi ne sert strictement à rien. Donc a priori, le Roi est une bonne carte pour nous. C’est une carte qui ne touche pas sa range et plutôt la nôtre. Elle nous donne plutôt un avantage de range. Donc a priori on peut supposer qu’il n’a pas un jeu fort, qu’il n’a pas brelan, qu’il n’a pas double paires. Ils ont tendance à toujours bet ses brelans ici parce qu’il a peur de la flush. On peut donc supposer qu’il a un jeu assez approximatif sans Roi.  

River : R (pique)

Nous décidons de checker. On peut checker ici. Si on sait qu’il bluffe beaucoup on peut check pour caller.   

Notre adversaire fait quasiment tapis. Il met le pot : 100 BB.

Avec quoi il peut faire ça ? Il se polarise complètement. Quand il fait ça, il nous dit j’ai le jeu max. Ici c’est full. Pour moi, il a jamais full pour la simple et bonne raison qu’il a brelan il le bet tout le temps à la turn. Donc on enlève les possibilités de full ici.

Est-ce qu’il peut faire Roi ? Je ne pense pas parce qu’il s’il a un Roi sec ex : R10, RJ, il va tout le temps avoir peur de la flush donc il va miser en value mais pas aussi cher. Du coup, on exclue les combos de Roi.

Est-ce qu’il est capable de faire cela avec flush ?

Je pense que s’il a flush, il met légèrement moins cher mais on bloque la flush avec la dame donc c’est un peu tiré par les cheveux ici et souvent vos adversaires ont tendance à deux barrell la flush sur la turn. Donc a priori on est battu par quelques combos de flush ici mais il faut compter tous les combos que l’on bat : As 2, 3, 4; 74, 78, 89, 9/10). On en bat une multitude. De temps en temps, il a des mains qu’il peut tourner bluff : 65. Il se rend compte qu’il est sur de perdre avec ses mains là donc il essaie de tourner en bluff sa double paire. Donc a priori, on n’est jamais content de call. Mais on s’oriente sur un call face à cet adversaire là.

Donc je call, il call

Notre adversaire a As 7 sans pique donc je n’aime pas du tout son bluff. Il est très mauvais. C’est assez représentatif de certains joueurs qui jouent en NL10 et qui ont de grosse lacunes techniques. Ici le bluff avec As7 me va si jamais notre adversaire a au moins l’As de pique. Sans c’est complètement incohérent. C’est même très mauvais.

Voilà deux coups qui assez représentatifs de ces limites.  Quelques erreurs de sizing.

Je vous invite à suivre ma page Julien Rqt et je vous dis à très vite ! Ciao

Julien, alias Julien Rqt, est un joueur de poker professionnel de cash game repéré par YoH ViraL suite à ses processus de réflexion très avancés pour les tables du .FR. Il joue chaque mois plus de 70 000 mains de la NL100 à la NL400 et réalise les vidéos Cash Game. 






Commentaires

tellierj le 12/05/2018 à 08:41

Bonjour. Merci d'abord pour cette analyse :) En tant que Padawan je ne comprends pas beaucoup de choses. Dans la première main Hero a un tirage quinte et flush et il touche quinte Et flush. C'est le monde enchanté de l'île aux enfants !! Certes. =>Mais si il n'avait pas touché à la River qu'aurait il du faire ? Et si tu analysait la même même main vue du Vilain maintenant ... Vilain avait 7 -8. Flop low pair et tirage quinte ... 7-8 était dans sa range (de call de la deuxième main). Dans la deuxième main. Vilain raise préflop (avec 7-8 !) et postflop avec un tirage quinte. Qu'aurait il du faire (Vilain) ? Je trouve intéressant, pédagogiquement, d'analyser les deux jeux post river. Merci encore Un pt'chô Padawan qui rame pour apprendre

christo1764 le 12/05/2018 à 17:54

Comme toujours, Julien est au top de la pédagogie et de l’analyse. Il nous tire vers le haut, chaque vidéo est une gourmandise qui se déguste sans modération. Merci.




Poster un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir laisser un commentaire

Connexion / Création de compte

Je veux recevoir les tableaux de push/fold