Blog - 4 ERREURS à ne pas faire au POKER en CASINO

Par YoH ViraL
le 21 mai 2018 à 09:18
Tags : youtube  vidéo  régles  poker  live  CG  Casino 

4 ERREURS à ne pas faire au poker en casino 

Yo la famille !



Si vous allez pour la première fois jouer en live, comme le casino ou les cercles de poker, il y a quelques règles et quelques particularités que vous devez impérativement connaître. Je vais donner ces particularités liées au live, avant ça, pensez à vous abonner à la chaîne si ce n’est pas fait. Ça vous permet de recevoir gratuitement mes prochaines vidéos et activez bien le petit bouton « cloche » qui est à côté du bouton « s’abonner », parce que si vous n’activez pas cette « cloche » vous ne recevrez pas la nouvelle vidéo.

Avant tout, retenez qu’une table en ligne ou une table en réel, c’est la même chose. Vous avez un bouton (dealer), une SB, une BB, un tapis de jeton, des joueurs. Et n’allez pas vous faire des films qu’il faut faire différemment parce que vous êtes en live. N’allez pas vous dire « Ah ouais c’est du live c’est forcément un autre  jeu ». Non ! Utilisez vos éventails de mains habituels en ligne.

Voici quatre particularités/ Erreurs qui sont propres au live et que les joueurs en ligne ont tendance à faire les premières fois où ils vont jouer dans un casino ou dans un cercle de poker  :



1-  Le Stringbet

Oui ! Tu as bien entendu petit coquin : le Stringbet ! String comme un string. Et bet comme une mise. Le Stringbet c’est le fait de mettre des jetons les uns après les autres. Et donc forcément la règle veut que ce soit le premier jeton que tu mets qui va être compté comme ta mise. Ex : si tu voulais miser 300, mais que tu as commencé à miser 100 puis 100 puis 100. Le croupier va te compter ,à juste titre, une mise à 100 tout court qui sera en fait le premier jeton que tu auras placé devant toi.

Comment éviter le Stringbet ? Comment éviter d’en faire et je peux vous dire que vous allez en faire, j’en ai fait. On en a tous fait et vous en ferez encore ! Il faut impérativement l’éviter. Cela peut vraiment fausser votre coup entier. Vous avez prévu de miser tant. Au final cela vous force à miser  si peu et ça va vous énerver, ça va aussi changer la donne de la main en court. Et donc ce n’est pas du tout à votre avantage que ça arrive. Il faut impérativement l’éviter. Ma technique, ma méthode principale ici c’est tout simplement d’annoncer sa mise. Ça parait évident et en même temps peu de gens le font. Annoncer sa mise ça veut dire, dire le montant. Une fois qu’on dit le montant, la parole prime sur l’action au poker. On va parler, on va dire « je mise 700 ». Que tu les mettes en 10 fois sans frais, en une seule fois, ça ne changera rien car à partir du moment où tu as dit « je mise 700 » tu es obligé de mettre 700. Voilà là tu peux totalement les mettre à ton rythme, les chercher dans ta pile…   

Ou alors si tu ne souhaites pas parler et que tu es timide et que tu as peur que quelqu’un identifie au son de ta voix si tu es plutôt fort ou faible, tu peux ne jamais parler, mais pour cela il faut vraiment être minutieux et discipliné. Préparer ta mise au préalable avant, au niveau de ton stack, tu restes dans les alentours de ta zone de tapis. Prépare à côté de ton tapis la mise que tu veux faire. Tu la contrôles, tu la vérifies avant. Ensuite tu la déplaces devant toi et tu la poses. Et c’est là que tu ne feras pas d’erreur.    

2- Attendre son tour.

Pourquoi on joue souvent avant notre tour en live ? Parce online, quand on a l’habitude de jouer en ligne, on est vachement aidé : les boutons Call/ Check/ Raise vont s’afficher quand c’est à nous de jouer ils ne vont pas s’afficher autrement donc on ne peut pas se tromper, on ne peut pas par exemple  et que finalement ça raise avant notre tour. Non il va attendre le moment ou ce sera notre tour pour « raise » c’est-à-dire « relancer ».

Comment éviter de jouer avant son tour ? Il faut lever la tête un peu comme au foot. Quand on veut faire des passes décisives au foot,  on nous apprend et je m’en souviens car quand j’étais gamin, j’étais dans un club de foot pendant 6 mois (quand même j’ai duré 6 mois !), j’étais avant-centre en benjamin. J’étais devant le but adverse. Et j’attendais qu’on me fasse la passe, voilà ce que je faisais. On allait faire des matchs le samedi dans les villages aux alentours, on prenait de 11.0 j’étais complètement dégoûté. Si j’avais levé un peu plus la tête, j’aurais pris que des 11.1 des choses comme ça.

Lever la tête vous allez voir que tout le monde n’a pas joué avant vous et il faut vraiment attendre que la personne avant vous ait joué pour commencer à jouer. Je vous conseille et cela est très très important de regarder vos cartes uniquement quand c’est à vous de jouer, quand la personne qui est juste à votre droite a fini de jouer et non pas avant parce que ça va vous conditionner dans un mood  qui va être en fonction des cartes que vous avez reçu. Imaginez vous n’avez pas de carte depuis une heure et là vous avez un beau petit R10, vous aurez envie de le jouer forcément. Et s’il y a une relance devant vous, il faudra probablement le fold. Le problème c’est qu’en l’ayant regardée avant la relance, vous allez être tellement conditionné à jouer que vous allez avoir du mal à revenir sur votre décision d’avoir prévu de le jouer. Ce qu’il faut c’est regarder le spot qui se présente à vous, c’est-à-dire la situation qui va se présenter à vous, réfléchir avec quoi vous joueriez maintenant et comment vous les joueriez,  si vous levez telle carte ou telle carte. Voilà vous prenez le temps de la réflexion pendant qu’ils sont en train de jouer. C’est-à-vous de jouer maintenant. Vous levez vos cartes et vous décidez de ce que vous allez faire.  Alors ça va vous arriver de jouer avant votre tour, ça m’arrive encore mais évidemment de moins en moins souvent. La règle, c’est que si vous jouez avant votre tour , votre mise est engagée. Et si la ou les personnes décident de call simplement avant vous, celle qui n’ont pas encore joué puisque vous allez jouer avant eux. S’ils décident de call, simplement de payer, et décide ne pas relancer et si vous avez mis une mise, vous êtes obligé de la faire. Ça peut être embêtant car ils vont pouvoir faire 0 erreurs contre vous et vous ne bénéficierez au final plus de la position que vous aviez avant. Si personne ne relance avant vous, alors là vous êtes à nouveau libre de faire ce que vous voulez. Vous pouvez reprendre votre mise qui est engagée et décider de faire ce que vous voulez, folder, jeter ou sur relancer ou payer.  

3-  Sit-up

La particularité numéro 3 que l’on fait, c’est de se lever de table. On peut le faire en live pour aller aux toilettes, fumer une clope, manger quelque chose, discuter avec un voisin sur une autre table par exemple. C’est totalement OK.

C’est juste que si vous êtes en cash game il faut savoir que vous ne paierez pas les blindes donc ça c’est bien mais vous recevrez quand même un jeton « Missed Blind ».  je vais expliquer ce que c’est.

Ex : vous vous êtes levé pour aller aux toilettes,  c’est à vous d’être en BB, ils ne vont pas vous attendre, le croupier va vous donner un jeton « Missed Blind » que vous allez voir dans votre tapis quand vous allez arriver. Ils ne vont pas vous prendre votre blinde. Une fois que vous allez rentrer sur la table, ce jeton signifie que vous avez raté la BB et vous allez devoir la re-payer. L’idéal est de la re-payer au moment où il faut la re-payer :  en attendant d’être en BB. Donc si je suis allé aux toilettes et que je reviens, que j’ai un jeton « Missed Blind », que c’est à moi de payer et que je suis en milieu de parole, vous avez le droit de dire au croupier « Non je ne joue pas , j’attends d’être en BB », vous avez le droit de le faire. j’attends d’être en BB,  comme ça je paie la BB au moment où dans tous les cas j’aurais dû la payer. Voilà comment j’évite cette pénalité du jeu, cette « Missed Blind » qui me ferait payer la blinde n’importe où à la table et donc deux fois dans le tour. La seule exception que vous pouvez faire, c’est quand la partie est vraiment très très faible et que vous êtes au Cut-off, là vous pouvez poster votre blind, parce qu’on n’a pas le droit de le faire au bouton, mais vous pourrez poster votre blinde et c’est pas grave, vous la paierez deux fois dans le tour mais c’est l’exception, au cut-off, la position avant le bouton,  et une partie très faible où vous avez vraiment trop d’argent à faire  plutôt que d’attendre la BB et il vaut mieux payer deux fois et vous gagnerez plus d’argent à le faire.      

En ce qui concerne les tournois, vous êtes obligé de payer les blinds. Donc vous êtes aux toilettes, ils s’en foutent, ils vous mettent leur BB et donc je vous conseille de vous lever UTG2, c’est-à-dire, deux crans à gauche du premier de parole pour avoir deux trois mains de battement, pour pouvoir faire ce que vous avez besoin de faire  et de ne pas être trop pénalisé parce qu’au final, les positions de début de parole, ce sont les positions où vous gagnerez le moins d’argent, où vous ferez le moins de jetons, tout simplement parce que ce sont des positions où y a tout le monde qui est après vous, qui doit encore parler, donc ce sont des positions dans lesquelles vous avez moins de visibilité. Il vaut mieux rater celles-ci  que de rater celles de fin de parole qu’il est indispensable de ne jamais rater. D’ailleurs j’en vois qui se lèvent après avoir payé leur BB et leur SB, ils vont se lever pour aller aux toilettes. Mais c’est une énorme erreur parce qu’au final, tu paies ta BB, ta SB, tu te lèves quand c’est le meilleur moyen : le bouton, le cut-off, le high jack, les positions de fin de parole où tu vas faire le plus de jetons, les positions les plus rentables. Donc il ne faut pas se lever à ce moment-là, il vaut mieux se lever vers début de parole ou vers le milieu de parole. C’est d’ailleurs pareil en cash game.  

4- Option/ Straddle

C’est uniquement réservé au cash game, ça n’existe pas en tournoi. C’est quelque chose que vous trouverez qu’en cash game live, réel. C’est comme une troisième blinde tout simplement. Vous pouvez la mettre quand vous êtes la personne à gauche de la BB, quand vous n’avez pas encore reçu les cartes, quand elles n’ont pas encore été distribuées, vous mettez une option, c’est forcément deux fois la blind donc si vous êtes en blind 2/4 euros, en option c’est 8 euros. Donc vous avez mis 8 euros dans le noir d’une certaine manière puisque vous ne savez pas vos cartes encore. Par contre, ça va vous permettre de jouer en dernier pré flop : ce ne sera pas à vous de jouer tout de suite, ce sera à la personne qui est à votre gauche, donc vous décalez la position UTG (under the gun -premier de parole) qui est un peu délicate, vous la transformez en position de dernier de parole mais ça a un coût : 8 euros qui sont vivants, ils vont vous permettre si tout le monde limpe (paie la blinde) minimum (8 euros) pour rentrer dans le coup, ou faire un multiple de 8 euros pour relancer. Vos 8 euros vont quand même vous servir plus tard, ce n’est pas une ante, une imposition c’est une blinde vivante. C’est une troisième BB vivante que vous allez créer avec l’Option.

Maintenant je vais vous dire pourquoi ce n’est pas rentable, l’option. Même si ça a l’air attractif, et c’est pour cela que beaucoup font l’erreur, je vais vous démonter cet argument qui est de faire Option.

L’argument le plus courant que l’on voit  chez les joueurs, c’est : je fais option parce que si jamais je reçois des grosses cartes comme paire d’As, paire de Roi, et que tout le monde paie, que quelqu’un relance, moi je fais surplace avec Option, personne ne va me croire, ils vont croire que je défends mon Option…

C’est vrai qu’on a tendance à être un peu suspicieux quand on a fait Option. Tout le monde a payé et on décide de mettre une grosse relance, mais on est suspicieux partout au poker live ! Il y a toujours des excuses, des arguments, la suspicion est monnaie courante dans le poker live et c’est pour cela que tout le monde call tout, et que personne ne croit personne à ce jeu surtout en live c’est qu’il y a toujours un motif pour être suspicieux. Vous allez légèrement gagner en Option mais ce léger gain ne suffira pas à combler la perte que vous allez faire à chaque fois que vous allez avoir des cartes pourries et n’oubliez pas que 80% du temps, vous allez avoir des cartes injouables et vous avez mis 8 euros dans le noir dans notre exemple donc c’est vraiment dommage de dépenser son argent comme ça et de faire option, tout ça pour gagner la position pré flop parce que post flop vous serez toujours premier à parler et l’important c’est la position post flop puisque la position post flop se décuple sur le nombre de streets. Votre position post flop, vous l’avez au flop, à la turn et à la river, sur trois tours de mises. La position pré flop vous ne l’avez que pré flop donc un seul tour de mise. Ce qui est plus important, c’est d’être au bouton et au cut-off, pour que toute la partie, toute la main, vous soyez en position. Donc l’Option, vous pouvez désormais arrêter et il y a sans doute beaucoup de pros et je le conçois qui ne vont pas aimer que je fasse cette vidéo car je dévoile un concept, quelque chose qu’on le garde assez secrètement entre pros parce qu’on est content que les joueurs récréatifs continuent de faire Option en casino et moi-même qui joue beaucoup en cash game live, j’en suis content.

Maintenant  vous qui avez vu cette vidéo, vous savez ce qui vous reste à faire. Fini les Options ! Fini les Straddle ! Maintenant vous jouez votre UTG de manière normale.

Une variante de l’Option, elle s’appelle « Mississippi Straddle » : c’est une option qui se fait au Bouton. Ce n’est pas en France c’est à Vegas dans certains casinos et pas dans tous et dans d’autres endroits du monde, dans certains casinos, il faut demander au croupier si la « Mississippi Straddle » peut être jouée. Si c’est la cas, c’est une option qui est « un peu moins pas rentable » même si je ne vous la conseillerais pas ou seulement à une condition : on va mettre de l’argent dans le noir au Bouton, en étant en position sur tout le monde donc c’est toujours mieux, c’est OK. Elle va vous permettre de parler en dernier. En général ça dépend des endroits, mais en général c’est souvent SB et BB qui parlent en premier et qui doivent compléter ou pas, ou relancer votre Option, ensuite ce sont les autres qui continuent. Il y a des Mississipi qui peuvent se faire au milieu de la table. Donc c’est le mec à gauche qui commence à jouer. Cela dépend vraiment des casinos, il faut demander  au croupier. Toujours est-il que moi, celle du Bouton je vous la conseille uniquement si les joueurs en blinde sont très faibles et très profonds c’est-à-dire que s’il y a une grosse profondeur effective  par exemple 200 BB et que les joueurs sont très faibles en SB et BB, ils vont souvent compléter votre Option et vous allez pouvoir les isoler dans un pot plus cher et donc optimiser vos gains. Mais ça va être vraiment la seule condition et ce n’est pas facile à comprendre et les joueurs de cash game live m’auront peut-être compris ici, c’est vraiment quelque chose de primordial, les joueurs sont faibles en SB et BB, et s’ils sont très profonds, vous les couvrez évidemment. Voilà pour la « Mississippi Straddle ».

Il y a encore d’autres petits règles et particularités du poker en live. Là, je vous ai donné les 4 principales aujourd’hui. On récapitule :

1- Faire attention au Stringbet : annoncer ou miser tout d’un coup.

2- Ne pas jouer avant son tour : bien lever la tête, regarder ce qui se passe à votre droite.

3- Sit up : quand vous jouez et que vous avez envie de vous lever de table, c’est OK même quand vous êtes en Tilt de le faire, mais essayez d’attendre toujours d’être en début de parole ou milieu de parole pour pouvoir garder et jouer vos positions de fin et ne pas rater vos blinds aussi.

4- Surtout pour les joueurs de cash game live, arrêtez les Options parce que c’est perdant sur le long terme.

       

Si vous voulez d’autres conseils sur le poker en live, j’ai créé une mini formation gratuite qui va vous permettre d’optimiser vos résultats en live, d’augmenter vos compétences et d’apprendre à bien jouer. Ce sont des cours que j’ai donnés et qui vont assez loin même sur le post flop dans la « Maison du Bluff ». Il y a beaucoup de coups qu’on ne connaît pas, ça va des tableaux de range de Push or Fold mais ça monte jusqu’à des descriptions de poker post flop, de situations de jeu et de techniques que je donne pour du poker à la river et à la turn. Vous cliquez ici pour les recevoir par mail. Je vous invite à les regarder pour progresser. Je vous dis à bientôt. Pensez à vous abonner à ma chaîne. C’est YoH ! Pouce bleu si vous avez aimé ce genre de vidéo et que vous en voulez plus !  




Poster un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir laisser un commentaire

Connexion / Création de compte

Je veux recevoir les tableaux de push/fold