Blog - Comment la structure de paiement influe sur vos décisions ICM - Application pratique

Par Bandecdc
le 30 mai 2018 à 11:00
Tags : vidéo  théorie  icm  gratuit  coach  bandecdc 

Prise de décision en fonction de l'ICM  - Application pratique

À propos de l'auteur : Jonathan Perin, alias Bandecdc, est un joueur passé professionnel de poker en 2016 après une courte carrière dans la finance d'entreprise. Il est spécialisé dans les tournois à petit ou moyen buy-in (de 5€ à 30€). En aout 2016, il rejoint l'équipe de coach de Yohviral.fr et réalise les vidéos de tournois.

Comment la structure de paiement influe sur vos décisions - application pratique.

Salut à tous et à toutes, c’est Bandecdc pour yohviral.fr. Aujourd’hui, ce que je veux faire c’est continuer un petit peu ce que j’avais commencé à dire dans la vidéo qui est sortie il y a deux semaines à savoir : la façon dont les pay out, les structures de paiement dans les tables finales font varier votre stratégie en terme d’ICM étant donné que les prix ne vont pas être répartis de la même manière sur chacun des sites qui sont proposés sur le .fr.

Je vous ai pris 4 exemples pour chaque site : PMU, Pokerstars, Unibet et Winamax. Les prix ne sont pas les mêmes parce que ce ne sont pas les mêmes buy-ins ni les mêmes fields. Ce n’est pas important. Ici ce qui va compter, ce sont les proportions entre chacune des places.

J’ai développé une méthode qui va nous donner un score ICM qui va se calculer de la façon suivante : prix du 1er  / prix du 3ème  puis prix du 1er / prix du 9ème ( si c’est un 6max vous divisez par le 6ème et vous les comparez entre tournois en 6max). Cela va vous donner un indice. Plus l’indice sera fort, plus il y a de l’argent à la gagne et moins il y aura d’intérêt à gratter les paliers et donc moins l’ICM aura d’importance.  Plus ce score sera faible, plus il sera important d’améliorer votre place moyenne sur la table finale. Chaque fois que vous faites une table finale, c’est important de faire une bonne place moyenne parce que ça va être très important de gratter les paliers. C’est de la théorie pour le moment. Je vous montre maintenant en pratique.

Prenez par exemple le tournoi que j’ai choisi sur PMU, vous voyez 292,56 € à la gagne, 157,50 € au 3ème (à peine moins que le double), et 28,50 € au 9ème (donc à peu près X10,5). Il ya donc 10,5 fois plus d’argent à gagner en 1ère place qu’en 9ème et quand on est arrivé 3ème on a déjà pris plus de la moitié et finalement, on se bat que pour ne même pas doubler sa somme quand on est 3 left. On a donc fait le gros du taf en 3ème place.

Si vous comparez par exemple avec celui sur Pokerstars. Vous allez voir qu’il y a des avantages et des inconvénients mais le fait de faire cette structure de paiement est extrêmement TOP EV car vous le voyez il y a 2643 € au 1er , 950 € au 3ème (2,7 fois moins que le 1er contrairement à PMU) et seulement 132 € au 9ème ce qui signifie que si vous faîtes 9ème / 1966 joueurs, vous ne prenez que 132€ soit 13 buy-ins ! Et donc 20 fois moins que la gagne !!! Autrement dit, dans cette situation, il n’y a pas d’excuse, il faut absolument jouer la gagne. Même pas le top 3, car vous ne prenez « que » 950 €. Evidemment 950 c’est mieux que 292,56 € de PMU mais ce ne sont pas les montants qui sont importants, ce sont les proportions. Si on divise le montant par 10 pour arriver à quelque chose de raccord, il y aura 264 € à la gagne versus 292, seulement 95 au 3ème alors que c’était 157 sur PMU, et seulement 13 € au 9ème alors qu’il y en avait 28 sur PMU. C’est très net !

C’est visible aussi sur Unibet où là le simple fait d’arriver en tête, vous avez fait le gros du taf puisque lorsqu’on fait 9ème, on prend 52 et il n’y a que 390 € à la gagne. Autrement dit, il y a à peine 7 ou 8 fois plus. Alors que sur Pokerstars, c’est 20 fois plus.

Quand on 3ème sur Unibet, on a fait une bonne partie du chemin.

Sur Winamax, c’est un peu entre les deux.

J’ai fait quelques calculs :

  •  sur PS, on 1er/9ème = 20 fois plus /     1er/3ème = 2,78
  • sur PMU = 10,5 fois plus  / 1,86
  • Wina = 12,73    / 2,16
  • Unibet : 7,43  / 2,17

Maintenant, ce que je vous encourage à faire, c’est multiplier les deux pour vous donner le score ICM.

PS : 55,6 (ça écrase tous les autres, c’est même quasiment les trois autres réunis). Autrement dit, sur un tournoi comme cela, il est très important de jouer la gagne. Par exemple, jouer un flip vous coutera moins d’argent puisque l’ICM est moins fort. Je sais que c’est contre-intuitif, j’en ai parlé il y a deux semaines, car quand on est arrivé là on se dit que ce serait bien dommage de ne pas arriver 7ème. Mais de 9ème à 6ème, vous allez gagner moins (même pas tripler votre mise) alors que là vous allez doubler votre mise. C’est encore plus vrai car les trois premières places coutent énormément d’argents.

PMU : 19,10

Wina : 27, 50

Unibet : 16,12 (c’est le moins TOP EV donc c’est là que l’ICM sera le plus important.)

Il y a plusieurs structures de paiement sur chaque site, vous pouvez trouver sur PS des plus petits fields.

Avec cet indice, vous pouvez repérer le score ICM du tournoi et adapter votre stratégie en fonction de cela. J’espère que ce petit outil vous sera utile et vous permettra de mieux comprendre comment jouer à différents types de spots.

Merci d’avoir suivi. A très bientôt et à la semaine prochaine. C’était Bandecdc pour yohviral.fr.




Poster un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir laisser un commentaire

Connexion / Création de compte

Je veux recevoir les tableaux de push/fold