Blog - Deux coups marquants de mon deeprun aux WSOP Circuits à Paris

Par Yoh_Viral
le 03 janv 2017 à 20:13
Tags : WSOP  Highroller  blockers 

J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes et que cette pause poker vous permet d'oublier vos badbeats et autres bad run pour repartir avec un mental solide sur les tables !

Pendant cette fin d'année, j'ai joué les WSOP Circuits à Paris, j'ai deeprun le Highroller à 2500€ mais un coin flip plus tard je m'arrêtais avant les places payées puis sur le Main Event j'ai eu un peu plus de réussite car j’ai fini 21ème sur 950 entrées pour 9000€.

Voici deux coups marquants de mon deeprun :

Mauvais blockers de défense, mauvais blockers de bluff

Contexte : WSOP-C Main Event Paris Afficher l'image d'origine
Variante :  No Limit Hold’em
Blindes : 400/800 antes 100
Mon tapis : 63 000
Ma position : hijack (9 joueurs à table)
Ma Main : AhAs
Alexis Gillot   (Bouton) 150 000
    • Preflop : Relance d’un joueur UTG1 à 1800, call d’un joueur mp 1800, YoH_ViraL surrelance à 5200, Alexis Gillot 4bet à 13 000, UTG1 fold, mp fold, YoH_ViraL call
    • Flop : K45hhx YoH_ViraL check Alexis Gillot cbet 8000, YoH_ViraL call
    • Turn : Kx YoH_ViraL check Alexis Gillot mise 12 500, YoH_ViraL call
    • River : Ax YoH_ViraL check Alexis Gillot shove 29 500 effectif, YoH_ViraL call
    • Alexis Gillot : Jh8s 

    Fin du day 1, on me change de table, je me retrouve avec un pro que je connais bien, un ami, Alexis Gillot plus connu sous le pseudo de Phantom online, joueur de sit n go headsup depuis des années, très loose aggressif (déformation professionnelle de son format de jeu de prédilection). Il a monté une tonne, il doit être chipleader de tout le day 1 et en plus il est deux crans à ma gauche. Dans ces moments-là, beaucoup de joueurs de mon profil (loose agressif) ne font pas l’adaptation indispensable : resserrer son jeu pour ne pas se faire exploiter par le joueur ultra loose agressif en position sur nous. Cette adaptation est obligatoire, il faut impérativement open fold (jeter directement) des mains que vous auriez ouvertes habituellement (notamment les connecteurs suités qui supportent mal les 3bet ainsi que le fait de devoir jouer deep hors position).

    Les deux derniers coups j’ai 3bet à deux reprises et remporté la main sans showdown.

    Un joueur ouvre en début de parole, un joueur call en milieu de parole, j’ai AA au hijack je 3bet squeez à nouveau et, comme dans un film, Alexis me cold bet au bouton à 13 000, les deux premiers acteurs du coup fold ensuite.

    J’ai 53 000 au départ du coup, je n’ai donc maintenant plus que 2 choix :

    1. Je 5bet all in en espérant qu’Alexis soit suffisamment souvent en value et me paye.
    2. Je call simplement son 4bet pour garder ses bluffs.

    5bet un autre montant qu’all in est exclu car je me comiterais vu mon stack donc je n’induirai rien de sa part. Je ne suis pas adepte des 5bet « click back » (montant minimum de reraise) car je laisse de tels côtes à mon adversaire pour me payer qu’il me payera avec toutes les mains qu’il a 4bet et se méfiera de la force de ma main (une main qui n’a pas peur de laisser de tels côtes ressemble trop souvent à KK ou AA)

    Dans ce spot Alexis a principalement des bluffs car :

    1. J’ai 3bet les deux derniers coups et il voudra reprendre le contrôle de « sa » table une bonne partie du temps
    2. Il est au bouton
    3. Il est particulièrement loose agressif

    C’est d’ailleurs pour ces raisons que si j’avais été en bluff, j’aurais décidé de le 5bet shove. Mais comme j’ai les nuts je call pour le laisser continuer à bluffer.

    Le pot fait maintenant environ 32 000, il me reste 40 000 et le flop vient K43hhx. Pas mal.

    Concrètement il va cbet tout le temps ce flop dans pot 4bet, représentant bien l’une des mains les plus courantes dans ces spots : AK. Je check, il mise 8000 soit un petit sizing (mais standard vu le montant faible de mon tapis restant, il n’a pas besoin de faire plus avec ses mains en bluff ni en value pour tout mettre d’ici-là river)

    Dans la même démarche que preflop, il faut simplement call pour garder ses bluffs. De toute manière les fois où on s’est trompé et qu’il a AK ou KK, il mettra mes derniers jetons à la turn ou à la river.

    Le fait que j’ai l’As de cœur n’est pas une bonne nouvelle. Ah bon ? Bah si t’as tirage backdoor cœur nuts c’est mieux que de pas l’avoir non ?!

    Non. C’est mieux de ne pas avoir tirage backdoor flush nuts dans ce spot car quand vous n’avez pas l’As de cœur ici vous augmentez significativement les chances que votre adversaire ait le tirage cœur nuts donc qu’il ait des combinaisons de bluffs supplémentaires donc que vous ayez la main gagnante à l’heure actuelle.

    En d’autres termes, dans ce spot, il y a plus de valeur à « ajouter » des combinaisons de bluff potentiels à votre adversaire, que d’avoir vous-même 2/3% de chance de plus de faire couleur runner runner.

    Je call donc simplement. Le pot fait maintenant 48 000 et il me reste 32 000.

    La turn est un Kx qui ne fait pas rentrer la flush du flop mais qui ne m’enchante pas des masses sachant que les quelques combinaisons d’AK qu’il avait font maintenant brelan, et les quelques bluffs Kx preflop qu’il a décidé de cbet font aussi brelan. 

    Maintenant il faut savoir que : 

    1. Sachant que j’ai AA et qu’il y a deux K au board il lui reste seulement 4 combinaisons possible de AK
    2. Il ne cbet pas souvent ses bluffs Kx car il y a un intérêt à check back pour représenter JJ ou QQ et d’induire des bluffs chez moi. Aussi quand je flat son 4bet j’ai beaucoup de KQ KJs contre lesquels il va se value cut. Check back deux fois est un play intéressant s’il a K5s par exemple pour me value sur la river en ayant sous représenter sa main, contrôler la taille du pot, laisser la possibilité de se faire bluffer.

    Ce K est donc moins terrible que ce qu’il en a l’air et s’il shove mes 32k je vais devoir payer même si je trouverai rarement air total en face (il choisira de bluff ici qu’avec des tirages couleurs ou quinte comme les A2, A5, 67, 78, 68), je trouverai encore moins souvent un K.

    Je check et il fait quelque chose d’étrange : il choisit de miser 12 500 dans 48 000 en me laissant 19 500 derrière dans un pot énorme si je choisis de call.

    Bien plus embêté par cette mise que par un shove, je finis par rester cohérent face à sa range global, son profil, les côtes folles auxquelles j’ai le droit (j’ai besoin d’environ 15% d’équité pour être profitable) et de quand même call puis de call toutes les river. L’expérience m’a aussi montré que faire trop d’hero fold dans un spot du même type face à un pro agressif m’a fait perdre beaucoup d’argent. Plus d’une fois, on m’a montré des bluffs dans des spots où on m’a fait croire à une main très forte. On me laissait des côtes magnifiques dans des situations où tous les regs savent qu’il n’y a jamais de bluffs.

    Je call. River un As. Ça rassure toujours ^^. Même si le plan était de call peu importe la river.

    Je check, et il finit par shove mes 19 500 restants dans un pot de 73 000. Je snap call et il montre Jh8s pour air total. Un bluff créatif qui a le mérite de m’avoir mis un énorme doute à la turn par un bon choix de sizing. Le choix de Jh8s n’est pas optimal car outre le fait d’avoir 0 blocker sur mes mains fortes préflop il a un mauvais blocker sur JJ et surtout AJhh QJhh JThh que j’aurais pu avoir et qu’il aurait pu faire folder pendant la main. Quand lui a le Jh je n’ai plus une bonne partie de mains que je finissais par fold dans ce spot, ce n’est donc pas le bon choix de main. Ce concept de « mauvais blockers de bluff » est assez complexe et si vous n’avez pas tout compris sachez que j’explique dans mes vidéos stratégiques commentées ces concepts en détails avec des exemples de spots de bluffs que vous vivez au quotidien, qu’il faut prendre pour telles raisons et ne pas prendre pour telles raisons.

    concepts stratégiques avancés : blockers, cards removal effect, mauvais blockers de bluff.

    Les mains à qui aura le dernier mot 

    Contexte : WSOP-C Main Event Paris Afficher l'image d'origine
    Variante :  No Limit Hold’em
    Blindes : 150/300 ante 25
    Mon tapis : 50 000
    Ma position : Cut off (9 joueurs à table)
    Ma Main : 85ss
    Florence Allera  :  (BB) 30 000

    • Preflop : YoH_ViraL limp au Cut off 300, Florence Allera check en big blind
    • Flop : QQThhx : Florence Allera check, YoH_ViraL bet 300, Florence Allera call
    • Turn : 3x Florence Allera donkbet 1000, YoH_ViraL raise 3000, Florence Allera call
    • River : Ah Florence Allera donkbet 5500, YoH_ViraL fold
    • Florence Allera montre 72ss

    Il y a des mains (particulièrement en live) où le beau jeu et la technique pointue est complètement omise pour laisser part aux émotions primaires d’instinct de survie ultra agressif des deux côtés.

    J’appelle ça les mains "à qui aura le dernier mot".

    Retour sur le début de mon tournoi quand je décidais d’open limp 85s au cut off. Ce matin-là j’effectuais des expériences, je changeais les standards de regs pour trouver de nouvelles line, de nouvelles façons de jouer tel un Albert Einstein du poker même si ce que je faisais parfois ressemblait plus à Albert qu’à Einstein.

    Tout le monde fold (la peur sans doute) et Florence Alléra check en big blind.

    Le flop vient : QQThhx

    Florence check et je décide de bet 300 pour voler le pot, pourquoi pas ? Elle aura rarement touché un flop pairé avec des grosses cartes ayant check en big blind preflop ET flop.

    Elle call. Sa range : une bonne hauteur (K ou As), un T faible (elle aurait relancé ses meilleurs T preflop), une Q, un tirage couleur ou un tirage quinte même si ces derniers auraient probablement lead le flop.

    La Turn est un 4x qui ne fait pas rentrer la couleur. Elle donk bet 1000. C’est cher et surtout un T ne joue jamais de cette manière car je pourrais avoir une Q. Elle est donc polarisée : ou elle a un tirage, ou elle a une Q. Comme brelan c’est rare au poker et qu’elle aurait sans doute check raise une Q au flop ou tout simplement lead d’elle-même. Ce lead turn est très suspicieux. C’est souvent un tirage qui essaye de me dire « et mon coco tu joues tous les coups t’attaques tous les flops, tu ne vas pas me faire croire que sur ce flop pairé t’as touché, laisse-moi le pot et arrête de nous embêter à tout le temps miser ». C’est pour cette raison que j’ai relancé à 3000. Alors ok là je ne représente rien non plus mais elle va devoir fold ses plus faibles tirages et ses hauteurs. Elle paye. A ce stade elle a sans doute un tirage couleur, ou un tirage quinte par les deux bouts.

    La river est un Ah qui fait rentrer KJ pour quinte et la couleur. Pas une bonne nouvelle donc, surtout qu’elle lead à nouveau et cher, 5500. Je n’ai rien, ça reste un poil suspicieux mais quand même elle peut avoir couleur (même si la couleur aurait peut-être check ou miser moins cher car elle peut se dire que je pourrais avoir quelques fulls et ne pas avoir envie de faire fold mes bluffs).

    Si elle avait check j’aurais bluff sur une brique. Si elle avait lead sur une brique j’aurais relancé pour faire fold ses tirages ratés et si elle avait lead sur un 8 ou un 5 j’aurais hero call. J’ai eu une des pires river et j’ai du fold. Elle m’a montré 72o pour air total depuis le début. Ce n’est pas les cartes qui comptent c’est la façon dont on s’en sert. C’est aussi ce que je me tue à dire à ma copine.

    GG Florence, sans rancunes :)

    Chaque mois sur la plateforme de coaching, avec 3 autres joueurs pros Français, nous sortons 20 nouvelles stratégiques commentées (environ 1h par vidéo).

    Parmi ses 20 nouvelles vidéos, j’en réalise 7 chaque mois, principalement pour le Club Elite (yohviral.fr) dans lesquelles j’analyse plusieurs coups par vidéos dans mes tournois et mes parties de cash game online et live. Indispensable pour faire évoluer votre jeu et votre bankroll.

    Avec toute l'équipe yohviral.fr, on vous donne des outils clés en mains. En cette nouvelle année 2017, je souhaite que vous montiez la bankroll que vous désirez, participiez aux tournois de poker dont vous rêvez et accédiez aux parties de cash game qui vous font vibrer :)

    YoH

    REJOIGNEZ LE CLUB PADAWAN POUR PLUS DE 200 HEURES DE VIDÉOS DE YOH VIRAL, BANDECDC ET JULIEN R !




    Poster un commentaire

    Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir laisser un commentaire

    Connexion / Création de compte

    Je veux recevoir les tableaux de push/fold