Blog - Comment jouer en tournoi ?

Par YoH
le 24 avr 2019 à 13:09

Comment jouer en tournoi

 

SALUT JEUNE PADAWAN ! Ça doit te démanger depuis un certain temps.. Si tu te demandes quelles sont les meilleures stratégies à adapter en tournoi pour être vraiment rentable au poker, cette vidéo est pour toi. Aujourd'hui on va voir 7 points à connaître pour améliorer tes performances, spécifiquement en tournoi. Sois attentif, ce sont de précieux conseils ! 

1- Le maître mot, c'est la survie !

Certains joueurs débutants se disent «jai beaucoup de jetons, donc je peux payer». Fais attention. La stratégie en tournoi est très différente de celle en cash game, où les joueurs ont un tapis en argent réel. Ils peuvent recaver quand ils le souhaitent, à l'infini, si leur compte en banque le permet. La grande différence en tournoi, c'est que tu dois survivre. Et oui, une fois que tu n'as plus de jetons, c'est fini pour toi. Tu dois toujours savoir le montant de ton tapis, et le montant des blinds, qui n'arrêtent pas d'augmenter toutes les x minutes. Tu dois toujours jouer en fonction de ton nombre de big blinds.

En effet, la valeur des jetons "change" au cours d'un tournoi. Au début, si tu as 20 000 jetons sur les blinds 50/100, tu as 200 blinds et tu peux jouer des pots « énormes ». Mais 4 heures plus tard, si tu as 20 000 sur les blinds 1k/2k alors tu as 10 big blinds et je te souhaite bonne chance pour réussir à survivre !

2- Les Tournois de Poker, c'est un peu comme une foire

Lorsque tu arrives, tu as plein d'argent et tu peux choisir quel manège tu vas faire en premier. La grande roue, les auto-tamponneuses, une séance de tir aux ballons, ou même seulement t'asseoir et profiter de l'ambiance. Mais au fur et à mesure, tu vas voir ton tapis de jetons se réduire et tu auras donc de moins en moins de jetons à dépenser. Et puis au moment où les inscriptions au tournoi seront prêtes d'être clauses, tu devras souvent prendre des décisions rapides qui t'exposeront à faire des erreurs.

Donc retiens bien qu'en tournoi de poker, tu dois faire attention à ne pas exploser ton tapis avec des décisions trop rapides ou des moove trop tôt dans le tournoi. Tu dois aussi respecter ta bankroll et ne pas jouer trop cher tout de suite. Pour rappel, il faut jouer 1% max de sa roll par partie. Donc pour jouer les tournois à 1€ il te faut 100€

3- Patience, mon ami !

La meilleure chose que je peux te conseiller si tu es débutant, c'est de jouer aussi serré que possible au début, puis élargir ton jeu lorsque tu entres dans les niveaux où les blinds sont chères. Bien sûr ça dépend aussi de ton stack, mais en général tu devrais toujours jouer détendu durant les premiers niveaux. Ne rentre dans les gros que quand tu as un vrai monstre. Pas besoin de se précipiter, et le risque de perdre trop de jetons en début de tournoi est dangereux pour la suite car tu ne connais pas encore comment les autres joueurs à ta table jouent et se comportent.

4- Ne soyez pas emporté par la Bulle

La bulle, c'est la phase du tournoi où les joueurs se mordent les doigts car ils ne sont plus qu'à quelques places d'atteindre l'argent (les places payées). C'est le moment le plus drôle du tournoi, mais c'est aussi le plus stressant pour les joueurs avec un petit tapis. Et oui ! Les 2-3 prochains joueurs à être éliminés rentreront chez eux sans rien, bégueules, tête basse, alors que tous les autres crieront de joie et se féliciteront puisqu'ils repartiront avec de l'argent.

Imagine que tu sors à la bulle. Tu as joué pendant 4 heures, tu étais proche d'un joli billet, et bam, crucifié à la toute dernière seconde.. L'horreur.

Si tu as un petit tapis pendant la bulle, sois très prudent. Couches toi avec quasiment toutes les mains, ne joue que les gros monstres comme KK ou AA. Parfois tu devras même coucher une paire d'as si c'est la bulle d'un gros satellite, soit un tournoi qui te qualifie à un autre tournoi plus cher, et qu'il y a un grand nombre de shorts stacks plus shorts que toi. Au contraire, si tu arrives à la bulle avec un gros tapis, très confortable, alors c'est le moment de mettre des parpaings. Tu dois punir les short stacks et les mettre à tapis à chaque opportunité.

Attention, faire tapis et payer un tapis sont 2 choses bien différentes. Tu dois les mettre à tapis pour leur mettre la pression de l'argent, mais tu ne dois payer leurs tapis qu'avec une main décente. Comme c'est la bulle, ils devront se coucher si souvent que chaque fois que tu relanceras ça fonctionnera et tu voleras les blinds.

5- Joue plus large en 6-max

Certains tournois ont une structure appelée « short-handed » c'est à dire 6 joueurs par table. C'est le feu comme situation ! C'est un poker plus agressif que le fameux 9-handed.

Tu devras jouer de manière plus agressive qu'à une table complète. Souvent tu verras des situations étranges où tu joues agressivement une main pourtant faible, mais c'est ce que tu dois faire, sachant que tes adversaires ont eux aussi des éventails assez larges. A 6 joueurs à la table, tu ne peux pas être trop difficile avec tes mains. Si tu attends méga longtemps pour toucher un monstre, ton tapis aura déjà été mangé par les blindes à force de te coucher, et tu auras moins de pression sur tes adversaires, si jamais tu es encore en vie bien sûr.

6- Heads-up, 1 vs 1 : Il est encore temps d'accentuer la pression

Si tu parviens à perfer un tournoi et que tu te retrouves en heads up c'est à dire en duel final, tu vas devoir jouer beaucoup plus large et agressif que quand vous étiez 6 ou 8 à la table. Le jeu ici est si différent des autres phases, que ça vaut carrément la peine que tu t'entraînes spécifiquement pour ces duels.

Encore une fois, la valeur des cartes va augmenter, et tu devras mettre une énorme pression sur ton adversaire, sinon ce sera lui qui te mangera à petit feu. Une main comme A-5 par exemple, paraît impayable dans la plupart des situations à table remplie, mais en heads up, (relativement à la range d'open du heads up) c'est un monstre.

7- Deals et Arrangements : Ne te fais pas avoir jeune padawan

Souvent durant les tables finales des tournois, les joueurs restants essaient de faire un deal (un arrangement) pour se partager l'argent restant en jeu. Ils font ça pour pour réduire les effets de la variance, du hasard.

Si tu es un joueur inexpérimenté, les autres vont en profiter et vont peut-être tenter de te faire une offre en-dessous de la valeur réelle de tes jetons. Ils espèrent que tu aies peur de jouer contre eux et que tu préfères sécuriser l'argent qu'ils te proposent avant de les affronter.

Un conseil, refuses poliment ces offres au risque de frustrer tes adversaires et qu'ils menacent de continuer à jouer sans le moindre deal. Sois patient, ce sont eux les poissons. Ils finiront par te refaire une offre plus correcte. La règle d'or : un arrangement qui repose sur l'Independant Chip Model (ICM) est un deal honnête pour chaque joueur. Tu ne dois pas accepter un deal trop en-dessous (et tu ne dois pas demander quelque-chose de trop au-dessus).

👍 D'énormes bonus pour jouer au poker en ligne


yohviral.fr/offrepoker

💰 Reçois gratuitement replay intégral de ma victoire à 150 000€ sur un tournoi:
 
yohviral.fr/150k

 

🤑 Je t'offre jusqu'à 5000€ cash sur tirage au sort chaque dimanche
 
yohviral.fr/dimanche

 

‍🎓 Mes cours vidéos offerts pour apprendre à être gagnant en partant de 0

yohviral.fr/coursdepoker

 

✅ Pour savoir avec quelles mains faire tapis. Télécharge gratuitement les tableaux magiques de push/fold

yohviral.fr/lestableaux

 

 




Poster un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir laisser un commentaire

Connexion / Création de compte

Je veux recevoir les tableaux de push/fold
#ChallengeConfirmé est de retour ! Il ne te reste que pour le relever !
Clique-ici pour découvrir le défi que YoH t'a lancé