Blog - Jouer la gagne dans les situations impliquant l'ICM

Par Yoh_Viral
le 10 févr 2017 à 20:44
Tags : ICM 

Yo les amis !

Fin décembre le dernier EPT de l’histoire a connu un succès fou. Le Hilton de Prague était en ébullition, des milliers de joueurs ont concouru dans un ou plusieurs des tournois proposés pendant cette dizaine de jours. J’étais l’un d’eux, avec un rêve, celui de gagner le dernier European Poker Tour et de marquer l’histoire du poker de tournois 

Dans les faits j’étais quand même assez loin de le gagner, j’ai fini 54è sur 1192 joueurs pour 17 200€.

Je vous ai sélectionné deux mains que j’ai joué : l’une au jour 3 et la main de mon élimination au jour 4.

 

Les côtes pour Hero call

 

A la river, en tournoi, quand notre adversaire mise ça sera souvent quelque chose entre 30% et 70% du pot. Vous savez combien de % du temps il faut avoir la meilleure main pour caller profitablement un bet de 50% du pot ? 50% du temps ? Non. Ca me rends marteau de voir que pas mal de joueurs pros ne savent même pas la base de la base des maths du poker. Ah ça ils savent que pour faire une couleur d’ici la river quand il y a 2 cœurs au flop c’est 30%, que pour faire une quinte c’est presque pareil ; mais de savoir que quand l’adversaire bet 50% pot il faut être bon seulement 26% du temps pour faire un call profitable ça c’est encore inconnu de trop de joueurs.

Donc on est à la river, votre adversaire bet 50% pot. Vous prenez conscience que vous n’avez qu’un bluff catcher (c’est la situation la plus courante) c’est-à-dire une main qui battra votre adversaire uniquement s’il a un bluff. Il suffit qu’il bluff une fois sur 4 seulement pour que votre call soit break even (à jeu) et s’il bluff 1,1 fois sur 4 votre call est déjà gagnant sur le long terme.

Exemple : Le pot fait 200, votre adversaire bet 100 (50% du pot), il vous est demandé 100 pour gagner 300. Soit une côte de 3 contre 1 soit un besoin d’équité d’un peu plus de 25% pour faire un call profitable sur le long terme.

Contexte : EPT Prague 5300€ Jour 3  Afficher l'image d'origine
Variante :  No Limit Hold’em
Blindes : 3000/6000
Mon tapis : 180 000
Ma position : BB (8 joueurs à table)
Ma Main : Q9o
Vilain : SB

  • Preflop : Vilain raise 13 000 / YoH_ViraL call
  • Flop : 963r / Vilain check / YoH_ViraL check
  • Turn : 6x / Vilain bet 15 000 / YoH_ViraL call
  • River : Ax / Vilain bet 23 000 / YoH_ViraL call
  • Showdown : Vilain : 82s / YoH_ViraL remporte le pot avec Q9 

 

Tout le monde fold jusqu'à mon adversaire en Small Blind qui décide de relancer à un peu plus de 2x. Contre ce sizing avec une côte de pot de plus de 4 contre 1 et la position je callerai près de 100% des mains. Ne faîtes pas le sizing que mon adversaire a effectué dans ce spot, relancez à 3x. A part contre des adversaires amateurs très tight qui ne profiteront pas de la côte indécente que vous leur proposez ce n'est pas rentable.

Je call donc Q9o et découvre un flop  963 rainbow. Mon adversaire check. Le standard à ma place est de bet pour value contre une hauteur, un 9 plus faible une paire servie en dessous du 9 et tout autre 6x ou 3x. Maintenant j'ai estimé la range de mon adversaire tellement large préflop qu'il allait abandonner ce flop une partie du temps et comme j'avais joué de manière assez serré jusqu'à maintenant il allait me donner trop de crédit pour s'inventer un check raise bluff ou un float hors position. J'ai check back.

Turn 6x, pas de tirage couleur mais s'il avait check un 6 au flop il a maintenant un trips. Malgré ce petit désagrément ce 6 n'est pas une overcard à ma top paire et est donc plutôt une bonne carte. Il mise 15 000. Bonne nouvelle, d'expérience les joueurs ont tendance à utiliser un assez gros sizing pour value ou de rechecker lorsqu'ils ont fait brelan dans ce spot et d'utiliser un sizing moyen comme lui lorsqu'ils value thin un 9, une paire en dessous du 9, un 3 ou lorsqu'ils bluffent.

Je call simplement. Raise n'est pas optimal car les paires servies étant rare au poker nous prenons de la value d'aucune main à part d'un 3 et d'un 9 moins bien kické que le mien (ce qui est rare car j'ai déjà un 9 et il y en a un au board), et surtout si nous relançons nous perdons tous ses bluffs desquels on aurait pu extraire de la valeur d'un (régulier) deuxième barell de sa part river.

La river est un As et il mise 23 000, assez petit. En apparence cet A est une scary card pour moi car c'est l'original raiser il peut avoir pas mal d'A dans son range. Maintenant réfléchissons mieux : quel A décide t-il de bet turn ? Y'a t-il de la value pour un A à bet turn ? La réponse est non, je ne callerais pas moins bien qu'hauteur As sur son bet turn et mes quelques tirages quintes sur ce board auraient sans doute misé le flop ou même la turn face à un check de sa part, il avait donc tout intérêt à check à nouveau une hauteur As à la turn.

Donc river concrètement il représente un 6 pour brelan ou un bluff. Dans mon expérience les tailles de mises trop petites de sa part n'étant pas correspondantes à un 6 j'ai décidé de call et il m'a montré 82o pour un bluff total.

Il aurait du tout simplement fold preflop, au lieu de ça il s'est retrouvé à me raconter une histoire qui n'avait pas assez de sens à mes yeux. Un ¾ pot turn suivi d'un ¾ pot ou overbet river m'aurait sans doute fait fold dans ce spot.

  

Jouer la gagne dans les situations impliquant l'ICM  (independent chip model)

Commençons par définir l'ICM.

C'est le moyen de calculer le gain en fonction des proportions de jetons de chacun à l'instant T d'un Sit N Go (SnG) ou d'un Multitable Tournament (MTT), une fois que l'on est dans les places payées.

L'ICM est calculable avec un logiciel payant comme ICMizer, indispensable pour tout joueur pro de tournois. Nos décisions et notamment nos push or fold preflop à moins de 20bb changent énormément en fonction de l'ICM en table finale des tournois.

Pour faire simple car il me faudrait des heures pour en faire le tour : on push plus ou moins de mains que les tableaux de range d'open shove et on fold plus ou moins de mains en fonction de la valeur monétaire de nos jetons et de ceux de nos adversaires.

Lorsque des moments du tournoi (comme du début du tournoi à 40% du field restant, et la partie des places payées à paliers très réduits entre l'explosion de la bulle et les demies finales, impliquent une valeur monétaire faible de nos jetons, on se doit de prendre des décisions qui nous font simplement gagner des jetons sur le long terme (Chips Ev). Plus votre table est dure et loin de casser, plus vous devez prendre les spots légèrement profitables en gain de jetons sur le long terme.

C'est dans ce contexte que j'ai joué la main qui a conduit à mon élimination à la 54è place de l'EPT Prague.

Tout le monde fold jusqu'au bouton, un jeune des pays de l'Est que je ne connais pas, à priori un joueur pro, à ce moment-là du tournoi il reste quasiment que des joueurs pros encore en course et un jeune, d'expérience, c'est rarement un amateur dans ce genre de tournoi à 5300€.

Il Open shove son bouton avec 8bb.

Sa range ? Proche de la range que donne les tableaux de Nash pour des antes à 12.5% du montant de la big blind : 22+ Ax+ Kx+ Q3s+ Q8o+ J5s+ J9o+ T6s+ T8o+ 96s+ 86s+ 76s 65s

Peut-être un peu plus tight que ça car il y a une possibilité qu'il soit un peu frileux par rapport aux enjeux et décide de fold quelques mains qu'il devrait open shove. Vous ne le savez peut être pas mais la majorité des joueurs (même des pros) jouent leurs tournois « underollés » (c'est à dire avec trop peu de bankroll par rapport à ce qu'il faudrait avoir pour participer à ces tournois.)

A ce moment-là le payout est assez « flat » (il y aura très peu de différences dans les paliers de prix pendant les 12 prochaines heures.), ce qui encourage le shove à l'équilibre de Nash qui est totalement « Chips Ev+ »

La small blind un jeune joueur des pays de l'Est que je ne connais pas non plus décide de reshove. Je suis en big blind avec 15BB et il me couvre (il a 35BB).

Sa range ? Il sait que le premier va shove plus ou moins les mains de l'équilibre de Nash à 8BB au bouton, il va donc reshove quelque chose comme Qjo+ Kto+ Ax+ 33+ (encore une fois ce sont des suppositions basés sur le fait que ce sont des joueurs pros compétents.)

J'ai A9o. Décision borderline je le sais déjà sans faire les calculs. Je suis largement devant la range global du bouton, et légèrement devant la range global de la SB. Cela justifie t-il un call de ma part ?

Pour le savoir il faut faire les calculs sous le logiciel gratuit equilab en indiquant les ranges qu'on assigne à chacun des deux joueurs et notre main face à eux.

On obtient avec les ranges précédemment citées 31.5% d'équité c'est à dire environ une fois sur 3 je gagne ce gros pot et me replace bien dans le tournoi avec une quarantaine de blinds et la possibilité de faire valoir mon edge postflop mais 2 fois sur 3 je bust du tournoi à la 54è place pour 17200€ soit un peu de plus de 3 buy-in.

Reste à calculer la côte de pot, j'ai besoin de mettre 14bb (j'en ai 15 au départ du coup mais 1 est déjà au milieu car je suis de BB) pour en gagner 8+15+1+1 = 25

soit le stack du bouton + le stack effectif de la sb (mon stack total) + ma bb + les antes totals qui représentent 1bb.

14 pour 25 c'est environ du 2,7 contre 1 soit environ un besoin de plus de 37% d'équité pour être profitable en jetons dans ce spot. Je n'ai que 31.5% d'équité après calcul, ça se joue à 6% prêt mais je dois fold. Pendant la partie j'ai réfléchi environ 4 minutes et pris la décision de call. C'est une erreur, pas une grosse erreur mais une erreur quand même. La chance aurait pu rattraper ça mais je tombe sur le haut de leur range à tous les 2 : AJ et AJ !

Pour la petite histoire au flop viendra mon 9 histoire de les mettre mal mais la river J me fera finir à la 54è position de ce dernier EPT pour 17200€

Si vous avez lu cet article jusqu'au bout c'est que vous êtes passionnés et avides des maths du poker et de stratégies avancées alors je vous propose de découvrir plus de 200 vidéos stratégiques commentées par une sélection de pros Français et moi. Nous sortons chaque mois 19 nouvelles vidéos stratégiques de MTT, Cash game, et sng jackpots dans les Clubs Vidéos. 

YoH ViraL 

REJOIGNEZ LE CLUB PADAWAN POUR PLUS DE 200 HEURES DE VIDÉOS DE YOH VIRAL, BANDECDC ET JULIEN R !




Poster un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir laisser un commentaire

Connexion / Création de compte

Je veux recevoir les tableaux de push/fold