Blog - Poker: comment miser ?

Par YoH
le 09 mai 2019 à 15:04

Pour la plupart des gens le poker est un jeu de cartes. Bien sûr, ce n'est pas complètement faux...Mais il ne faut pas oublier que l'on joue avec des jetons !

  1. Le poker est en fait un jeu de cartes et de mises

Quand tu reçois tes cartes tu dois miser sur ta main. En gros tu vas estimer tes chances de remporter le coup avec ta main, et décider combien tu veux investir dessus. On voit tout de suite les parallèles avec les paris sportifs ou même la spéculation boursière.

C'est pour cela qu'on mise surtout avec nos mains fortes : parce qu'on a de bonnes chances de les rentabiliser. Si tu as une paire d'As ou de Rois, tu sais que tu es favori dans le coup, et donc tu es prêt à risquer tes jetons. Bien sûr, tu pourrais miser sur toutes tes mains, mais tu serais vite perdant, comme ce serait le cas de quelqu'un qui veut trop profiter de toutes les affaires pendant les soldes et qui finit par se retrouver complètement fauché !

Une autre raison de miser est aussi de protéger sa main, c'est-à-dire de diminuer la part de chance. Même la pire main du poker, 7 et 2 dépareillés, peut toucher son flop, c'est-à-dire obtenir une paire ou mieux dès les trois premières cartes communes révélées. Si tu as As Roi, ou même les As, tu ne veux pas que n'importe quelle main te suive et gagne par hasard. Tu vas donc relancer, ce qui réduit la range des mains qui peuvent raisonnablement payer. Cela t'aidera aussi à mieux situer les mains de tes adversaires. Et si jamais un fou te paye avec n'importe quoi et gagne le coup, dis-toi bien que sur le long terme tu lui prends tout !

Imagine que je te propose de jouer à pile ou face: tu as donc une chance sur deux de gagner. Si nous misons chacun un euro, la logique est que le gagnant remporte les deux euros misés.

Si je te propose de gagner trois euros en misant seulement un, tu vas sauter sur l'occasion.

Si par contre je te propose de miser un euro pour ne gagner que 50 centimes tu vas crier à l'arnaque et tu auras raison !

C'est la même chose avec les cartes : il faut choisir ses mains en fonction de leurs probabilités à remporter le coup, que ce soit avec tes cartes de départ ou quand les cartes communes sont révélées.

  1. Alors miser, mais comment et combien?

Bien savoir miser c'est tout un art, et tu trouveras de nombreuses vidéos dans les clubs sur Yohviral.fr sur ce sujet. Mais pour commencer voici quelques conseils. Tu ne devras mettre des jetons que sur des coups que tu penses pouvoir remporter, et en fonction de ce qu'ils peuvent te rapporter.

Seulement, si on mise une certaine somme sur nos très grosses mains et une somme plus faible sur nos mains moyennes, on devient immédiatement lisible, donc il vaut mieux se fixer un montant de mise en fonction de ta position et de t'y tenir quelle que soit ta main.

Préflop, c'est-à-dire tant que tu n'as que tes deux cartes privatives, tu peux relancer entre deux et quatre fois la dernière mise. On part du principe que si tu es en position, c’est-à-dire le dernier à parler dans le coup, tu pourras relancer à 3 fois le montant de la dernière mise; si tu es hors position, fais une relance à 4 fois la mise. Par contre, si tu es dans un coup où le pot est déjà constitué ce sera différent. Je te conseille de miser entre la moitié et la totalité du pot. Moins de la moitié ne chasserait pas les mains à tirages et ne rentabiliserait pas assez les mains que tu vas gagner. Plus que le pot, c'est ce qu'on appelle un overbet : comme dans notre exemple du pile ou face, tu risquerais plus que ce que tu peux remporter. Cette technique peut parfois être utilisée par des joueurs expérimentés, mais en règle générale mieux vaut éviter de s'y aventurer sans être un joueur aguerri.

Bien sûr, tu devras adapter ces mises aux profils de tes adversaires : les plus solides se coucheront même sur un min bet - le minimum possible - et d’autres paieront facilement des overbets. A toi de savoir ce que tu veux qu’ils fassent et à les y amener !

Pour finir je voudrais te livrer un secret, que j'ai révélé dans une session de coaching pour l'émission La Maison du Bluff. Il n'y a en fait que deux bonnes raisons de miser: faire coucher une meilleure main, et se faire payer par une moins bonne main. Autrement dit, si tu veux rentabiliser ta main, tu veux qu'elle te rapporte de l'argent, alors tu dois miser pour value. Et si avec une mise tu arrives à chasser une main qui devrait te battre, alors tu remportes un coup que tu perdrais si tu ne misais pas. Ça paraît simple dit comme ça, mais crois-moi quand tu parviendras à appliquer systématiquement ces deux règles tu seras déjà bien meilleur que la plupart des joueurs ! Il est possible aussi parfois de miser fort, quelle que soit ta main, pour faire croire qu'elle est forte. C'est ce qu'on appelle le bluff, mais cela sera le sujet d'une autre vidéo !



Yoh.

👍 D'énormes bonus pour jouer au poker en ligne


yohviral.fr/offrepoker

💰 Reçois gratuitement replay intégral de ma victoire à 150 000€ sur un tournoi:
 
yohviral.fr/150k

 

🤑 Je t'offre jusqu'à 5000€ cash sur tirage au sort chaque dimanche
 
yohviral.fr/dimanche

 

‍🎓 Mes cours vidéos offerts pour apprendre à être gagnant en partant de 0

yohviral.fr/coursdepoker

 

✅ Pour savoir avec quelles mains faire tapis. Télécharge gratuitement les tableaux magiques de push/fold

yohviral.fr/lestableaux

 

 




Poster un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir laisser un commentaire

Connexion / Création de compte

Je veux recevoir les tableaux de push/fold