Blog - Poker : Comment faire en cas d'égalité ?

Par YoH
le 09 mai 2019 à 15:23

Un coup de poker, c’est simple : on peut le gagner ou le perdre, pas vrai ?

 Faux ! Il y a aussi une situation spéciale et pas si rare que ça, le split, ou partage ! C’est le cas dans lequel deux joueurs ou plus ont exactement la même main gagnante. Ca veut dire que leurs cinq meilleures cartes, en incluant les cartes mises en commun sur le board, sont identiques. Enfin, presque identiques, si vous avez deux as de pique dans le jeu il y a probablement un tricheur parmi vous…

 

On va donc voir ensemble :

  1. Dans quels cas il y a partage
  1. Comment on partage un pot
  1. Quelques trucs utiles



  1. Les cas de partages

 Comme on le disait plus tôt, pour partager il faut que les joueurs aient la même combinaison de cartes. Comment est-ce possible ?

D’abord, les joueurs peuvent ne rien avoir de mieux que le board. Si par exemple le board affiche une couleur, et qu’aucun d’entre eux n’a une carte de cette couleur, ou une meilleure carte de cette couleur… Il y aura partage ! La même chose se passera si les joueurs n’ont pas de carte supérieure au board.

 Par exemple, le board affiche deux paires et un As, et les joueurs n’ont que des hauteurs. Ils auront donc tous la même combinaison : le board. Ils pourraient aussi avoir une ou plusieurs cartes individuelles qui rentrent dans le board; s’ils ont tous les mêmes. S’il y a deux paires au board avec un petit kicker et que les joueurs ont tous les deux un kicker au-dessus, par exemple un Roi chacun, il y aura aussi partage. Mais ils pourraient avoir des combinaisons beaucoup plus hautes, comme un full par exemple ! Si on a un brelan de 3 au board et que deux joueurs ont une paire de 8 en main, ils auront tous les deux un full aux 3 par les 8, ce qui a des chances de les faire miser très cher sur le coup. Il pourrait aussi y'avoir deux Rois et deux As au board, et un seul As suffirait à leur donner le full max (le genre de coup qui partira forcément à tapis).

 Les joueurs débutants ou qui viennent d’autres jeux de cartes se demandent souvent si on ne peut pas départager deux mains par leur couleur et la réponse est : non, il n’y a aucune hiérarchie de couleurs au poker. Une paire rouge ne vaut ni plus ni moins qu’une paire noire ou bicolore.

 Et que se passe-t-il si l’on a chacun la même couleur ? Eh bien… Cela n’est possible que si l’on se partage le board, puisque dans tous les autres cas il est impossible d’avoir exactement les mêmes cartes (ou sinon le tricheur dont je parlais toute à l’heure s’est glissé parmi vous !). Peut-on partager un carré ? Oui, si aucune des cartes privatives ne rentre dans les 5 meilleures cartes, ou si tous les joueurs ont le même kicker.

 Les combinaisons de Texas Hold’Em où un partage est impossible, si au moins une de vos cartes rentre, sont donc : la couleur, le carré (incluant une de vos cartes) ou la quinte flush. J’ai précisé qu’on parlait de Hold’Em, parce que dans des jeux avec plus de cartes comme l’Omaha ou le Stud, les partages sont beaucoup plus fréquents. Il y a même des jeux qu’on appelle “jeux de partages”, à savoir les variantes High/Low, où on pourra chercher à gagner le haut (avec la meilleure combinaison), le bas (avec la pire combinaison) ou, idéalement, les deux à la fois.



  1. Comment on partage un pot

 C’est très simple : on coupe chaque jeton en autant de morceaux qu’il y a de joueurs, et… Non, je rigole / déconne / plaisante. Le croupier distribuera les jetons à parts égales entre tous les joueurs. Si la somme n’est pas ronde, les jetons “qui dépassent” seront distribués dans l’ordre du bouton.



  1. Quelques trucs

 C’est bien beau tout ça, mais il y a quoi à gagner à tout connaître sur les partages ?

 D’une part, ça te permet de savoir quand tu n'as rien à perdre. Si au pire tu ne peux que partager un coup, ça veut dire que tu ne peux plus le perdre ! Donc tu peux relancer en espérant que ton adversaire ne voit pas le partage, et tu pourras payer toute relance. Bien sûr si tu n'as pas le jeu max tu peux être battu, donc ne paye que si tu es sûr de partager le coup et de pas le perdre.

 Mais il y a aussi de l’argent à prendre dans les partages, si d’autres joueurs sont dans le coup. En effet tu ne partageras qu'avec les joueurs qui ont le même jeu que toi. Ainsi tu pourras prendre tout l’argent qui aura été mis dans le pot par des joueurs qui ont jeté leurs cartes ou qui vont perdre le coup. Dans certains cas le jeu en vaudra carrément la chandelle ! Si tu penses que tu vas partager le coup avec un autre joueur, tu auras donc intérêt à pousser les autres joueurs à mettre de l’argent dans le coup.

 A noter que, en cash, certains casinos ou clubs ne prennent pas de prélèvement sur les pots partagés, alors que d’autres si. Ce sera important à savoir à l’avance, pour décider si tu as intérêt à faire grossir le pot ou pas ! Ce serait quand même dommage de perdre de l’argent sur un pot partagé à deux joueurs où la maison prend son prélèvement, n’est-ce pas ?

 Sur ce, j'espère que cet article te sera profitable, et te souhaite bonne chance encore une fois sur tes tables en oubliant jamais que c'est le travail qui paie avant tout !

 

Yoh.

👍 D'énormes bonus pour jouer au poker en ligne


yohviral.fr/offrepoker

💰 Reçois gratuitement replay intégral de ma victoire à 150 000€ sur un tournoi:
 
yohviral.fr/150k

 

🤑 Je t'offre jusqu'à 5000€ cash sur tirage au sort chaque dimanche
 
yohviral.fr/dimanche

 

‍🎓 Mes cours vidéos offerts pour apprendre à être gagnant en partant de 0

yohviral.fr/coursdepoker

 

✅ Pour savoir avec quelles mains faire tapis. Télécharge gratuitement les tableaux magiques de push/fold

yohviral.fr/lestableaux

 

 




Poster un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir laisser un commentaire

Connexion / Création de compte

Je veux recevoir les tableaux de push/fold