Blog - Barcelone : Big Bets à la river

Par YoH
le 15 mai 2019 à 14:39

Comme le gratin du poker européen, YOH VIRAL était à Barcelone pour des confrontations pour le moins relevées aux issues pas toujours favorables et aux rivières tumultueuses, exemple avec ces deux mains décryptées par le coach

Yo la famille Livepoker !

Je t’écris depuis Barcelone où je suis en train de jouer le World Poker Tour Main Event à 3300 €.

J’adore cette destination pour jouer, l’hôtel Arts en face de l’évènement est juste génial, le quartier Port Olympic qui abrite le casino propose aussi les boîtes de nuits les plus connus de Barcelone : L’Opium Mar, le Shoko, le Pacha, le Carpe Diem, etc. La plage est juste en face ainsi que les bars ; les ramblas sont à une dizaine de minutes à pied avec ses petits restaurants à tapas.

Honnêtement je vis une vie de rêve en exerçant le meilleur métier au monde. Peu importe ce qui peut se passer je serai toute ma vie reconnaissant de ce que le poker m’aura appris, tout ce qu’il me permet de vivre et de la liberté sans fin dont je jouis.

En début d’année j’ai lancé mon programme “POKER PRO: Vivez La Vie De Vos Rêves Grâce Au Poker”.

Ce programme est constitué du top 1% des conseils qui fonctionnent vraiment pour devenir rentable au poker, créer un complément de salaire et passer pro. Beaucoup de joueurs m’ont fait confiance et leurs retours sur POKER PRO sont phénoménaux.

C’est dans ces moments là que je suis heureux de partager ce que j’ai mis des années à trouver, j’aurais aimé avoir un programme aussi complet, étape par étape, quand j’ai voulu me lancer dans l’aventure poker.

Les membres de programme ont tous un point commun : ils ont de grands objectifs dans le poker. Ils veulent passer pro, et en 2019 mon but est de transformer la vie de 100 joueurs qui se sélectionneront par eux même en appliquant mes stratégies les plus avancées.

A l’heure où tu lis ces lignes il est possible que j’ai réouvert temporairement l’accès au programme.

Vérifie en te rendant sur www.pokerpro.fr Aujourd’hui je vais te partager deux mains que j’ai joué au World Poker Tour Barcelone, une dans le Main Event, l’autre contre Benjamin Pollak dans le High Roller.

Je viens d’arriver sur une nouvelle table et mon premier réflexe dans ce genre de situations est de m’imprégner de chaque “tête” adverse pour me donner une première impression sur le type de profil à qui j’ai à faire à cette nouvelle table.

Je regarde aussi combien chacun a de tapis car c’est une donnée stratégique primordiale pour savoir si on peut jouer ou non nos mains borderlines pré-flop, puis c’est une donnée très importante postflop pour bien “sizer” (choisir combien miser). Mon adversaire de gauche (en BB) est un jeune joueur qui semble être un reg de tournois en ligne.

Contre ce genre de profil, j’aime limp mes mains en small blind pour tenir le pot petit et profiter de la bonne côte qui m’est offerte (car j’ai déjà mis une demie blind).

Un concept trop souvent sous-estimé dans la quête de «bien jouer au poker» est d’éviter les gros pots contre les bons joueurs et de favoriser les gros pots contre les mauvais joueurs.

En effet il y a plus de chance de provoquer des erreurs chez les mauvais joueurs que chez les bons joueurs donc autant garder les pots petits contre ces derniers.
Je limp donc Q8, il raise 1600.

Il va normalement raise certaines de ses mains les plus faibles (quoi qu’en live les adversaires relancent moins souvent dans ce spot) ainsi que ses bonnes mains en value, et check les mains moyenne qui “floppent décemment”.

En réponse à çà, je dois fold mes mains les plus faibles et call mes mains qui “floppent bien”. Au niveau des dames suités, Q8 sera mon bottom range de call, donc la main la plus faible avec laquelle je vais call un raise ici. *

Pour les Dames offsuit ce sera Q9o

Le flop parfait !

Je check, il c-bet 1400, soit environ 40% pot, et je décide de raise directement comme je l’aurais parfois fait avec une paire servie moyenne pour value contre des hauteur AS (cela peut paraître étrange mais c’est quelque chose qui se fait de plus en plus car on a identifié via les solvers que c’était optimal, j’en parle plus en détail en montrant des exemples solvés dans le programme Poker PRO), et aussi des bluffs comme 9Ts ou 67s avec backdoor flush draw.

Il call.

Clairement une carte dans son éventail et non dans le mien, en effet mes A high vont check/call au flop car ils peuvent bluff/catch l’adversaire.

Par contre ses A high vont bet pour value/protectionau flop et souvent float vs mon raise car ils peuvent être la meilleure main.

Donc cet As étant une turn que j’abandonne théoriquement avec mes bluffs et mes pockets paires, je me dois de l’abandonner avec mes 8.

Je check pour équilibrer ma range.

Il check/back (ce qui sera souvent le cas car s’il a une paire il n’a pas de value, de même s’il vient de trouver l’As.)

Tant pis pour le fait de pas avoir fait grossir le pot, il faut privilégier l’équilibrage sur une turn aussi spéciale plutôt que de vouloir à tout prix «destacker» l’adversaire (tout lui prendre) en construisant un plus gros pot. 

La river est intéressante, c’est un K.

Maintenant s’il avait fait un As il partage contre tous les As.

Il peut aussi avoir fait le roi en ayant float avec des Kx au flop (pensant avoir la meilleure main et ayant une à deux overcards au cas où sur mes paires servies).

Bref je pense qu’il a souvent un As ou un K et parfois aussi une paire servie qu’il ne payera probablement pas de toute manière.

Il peut se dire que j’ai plus d’As que prévu car beaucoup font l’erreur de check/raise un As au flop, il peut penser que je suis dans cette catégorie de joueurs, je viens simplement d’arriver à la table.

Donc si à ces yeux j’ai potentiellement un As de temps en temps, il peut déterminer que je ne vais pas avoir peur de le value (et même cher) car je splitterai contre tous les Ax sauf AK.

Là, j’ai décidé de faire un sizing exploitant pour cibler la partie Ax de son éventail qui pour moi est la partie la plus importante de sa range (les joueurs en live bet/call tout le temps ce flop avec n’importe qu’elle A high car ils ont peur de se faire exploiter.) J’ai décidé de maximiser ma value et d’overbet à 18.200.

Il a tank avant de call et muck vs mon Q8.

J'open JT au Cut-off, le bouton montrait clairement son envie de fold et j’ai été plutôt tight pendant cette dernière heure.

Benjamin Pollak défend da grosse blind. On se connait bien, c’est un ami que je fréquente sur le circuit depuis plusieurs années ; pour moi le meilleur joueur français actuel en tournoi live, le plus polyvalent et complet.

Il a eu la gentillesse de réaliser un module vidéo pour le programme Poker PRO avec plein de conseils et une review de plusieurs mains extrèmement intéressantes qu’il a jouées lors du Main WSOP dont il a fini troisième en 2017 pour 3,5 millions de dollars.

A chaque fois que j’ai l’occasion de jouer un coup contre lui j’essaye d’être au maximum de mes capacités.

Cela était arrivé en pré table finale du High Roller Party Poker Millions l’an dernier à Barcelone et j’avais du fold AK sur un board du style KT89T où il m’a avoué avoir QTs pour trips river.

Ici je décide de c-bet 1/3 du pot.

C’est un bon flop pour ma main contre un éventail de big blind, mon adversaire détient plein de mains contre lesquelles je value : 67, 78, J8, J7, QJ, KJ, n’importe quel gros pique, les petites paires servies avec un pique, n’importe quel 9, ou 4, mais aussi les Dix que je domine.

Il call.

Une brique.

Il check et au lieu d’essayer de prendre trois streets de value contre Benjamin je décide de jouer tricky et de check/back car je pense que contre les très bons joueurs il est inutile de chercher la value thin à tout prix (car risqué comme ils sont équilibrés au niveau de leur «trap» et capable de bluffer beaucoup plus souvent que les joueurs amateurs) mais renforcer ses ranges de check/back qui est souvent une bonne idée.

Vous avez des situations de jeu et des adversaires plus faciles que celle-ci !

Je check/back.

Aucun draw n’est entré mais maintenant un 9 il me bat.

S’il check, j’aurai quasiment toujours gagné mais cela n’en fait pas une raison suffisante pour value/bet.

En effet s’il check, je vais check/back, car à part quelques dix plus faibles, aucune autre main ne me payera chez lui. Il est capable de fold une paire servie, un 4 et hauteur As sur une mise de ma part, je ne prendrai donc de la value uniquement de T8 ou T7, ce qui fait vraiment trop peu de mains.

Malheureusement, il saisit ses jetons et mise 16.000, c’est 3/4 pot.

J’ai réfléchi longuement et décidé de fold malgré le fait d’avoir totalement sous-joué ma main alors qu’il était en BB et pouvait potentiellement avoir de nombreux tirages ratés sur cette texture de board et vu le déroulement du coup.

Mais Benjamin peut avoir non seulement un 9 mais aussi un bon T qu’il ne fast playera pas au flop je pense (il aime jouer plutôt low variance et renforcer aussi ses ranges), il est capable d’avoir quelques overpaires comme AA/KK qu’il aurait slowplay depuis la BB pour les mêmes raisons (et aussi car il ne s’attend pas à ce que je le 4-bet/shove pré-flop light.).

Il m’a avoué qu’il avait AA avec l’as de pique je suis donc évidemment, à posteriori, très heureux de mon fold même si j’étais vraiment tout près de call…

Si vous voulez aller plus loin, voici le meilleur programme francophone pour passer un gros cap dans votre jeu, je vous invite à aller sur www.pokerpro.fr découvrir la pré-formation qui est offerte et qui vous donnera plein de bons conseils à appliquer en live comme online, en tournois comme en cash game.

YoH !


👍 D'énormes bonus pour jouer au poker en ligne


yohviral.fr/offrepoker

💰 Reçois gratuitement replay intégral de ma victoire à 150 000€ sur un tournoi:
 
yohviral.fr/150k

 

🤑 Je t'offre jusqu'à 5000€ cash sur tirage au sort chaque dimanche
 
yohviral.fr/dimanche

 

‍🎓 Mes cours vidéos offerts pour apprendre à être gagnant en partant de 0

yohviral.fr/coursdepoker

 

✅ Pour savoir avec quelles mains faire tapis. Télécharge gratuitement les tableaux magiques de push/fold

yohviral.fr/lestableaux

 

 




Poster un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir laisser un commentaire

Connexion / Création de compte

Je veux recevoir les tableaux de push/fold