Blog - Le tilt : comment garder son sang froid ?

Par C.La
le 25 mars 2017 à 17:36
Tags : tilt 

En tant que joueur de poker, nous avons tous et toutes déjà subit des badbeats. Vous savez, quand vous partez à tapis avec une main premium, par exemple, paire de Roi et que votre adversaire vous suit avec une main nettement inférieure du genre paire de 8 et qu’il touche son brelan. Il suffit de quelques coups du genre, d’un seul même pour certains, pour être en tilt. Le tilt, c’est quoi ? Le tilt est en fait cette sensation de frustration que vous subissez quand vous venez de perdre un coup que vous étiez supposés gagner. La conséquence de cet état de frustration qui tend parfois vers la colère est que votre jeu pâti de votre état de nervosité. Par conséquent, vous devez impérativement lutter contre cet état mental et vous en prémunir du mieux possible. Commençons d’abord par quelques conseils :  

 

  1.       Ne commencez pas une session de grind énervés

En effet, le fait de partir énervés vous rendra beaucoup plus enclin au tilt et le moindre petit problème dans votre session vous rendra littéralement furieux. Par conséquent, il est impératif d’être serein quand vous commencez une session.

 

  1.       Déconnectez-vous

Si vous n’êtes pas parvenu à garder votre sang froid et que vous êtes dors et déjà en tilt, n’hésitez pas à aller faire un tour. Comme dit plus haut, la colère augmentera votre niveau de frustration, vous aurez aussi probablement envie de récupérer ce que vous avez perdu (injustement à vos yeux). Vous risquez dès lors de jouer loose agressif et ce n’est absolument pas une bonne solution, la seule chose que vous allez faire étant de perdre encore plus que ce que vous avez perdu suite à votre badbeat. Votre jeu se doit de rester solide, si le tilt gengrène votre capacité à garder une ligne de conduite solide, déconnectez-vous. La meilleure solution pour lutter contre le tilt est de sortir de l’engrenage et de revenir plus tard. Pour certains, un quart d’heure suffira, pour d’autres, il faudra plus de temps. Mais prenez le temps nécessaire pour oublier le ou les coups qui vous ont mis en tilt !

 

Pour lutter contre le tilt, et les badbeats qui le génère, il est important de comprendre la variance. La variance, terme statistique, est le carré de l’écart-type entre ce que vous auriez du gagner et ce que vous avez réellement gagné. Le poker repose sur une base statistique et probabiliste et il y aura toujours une probabilité que l’autre main l’emporte, même si elle est d’une force bien inférieure à la votre. C’est sur le long terme que vous devez analyser vos gains et non sur un coup. Même les meilleurs joueurs de poker subissent la variance, elle est intrinsèque à un jeu comme le poker où l’on analyse le pourcentage de chance pour que sa main soit gagnante. Le calcul de vos outs, par exemple, est basé sur une probabilité. Par conséquent, même si vous avez 99% de chance de l’emporter, le petit pour-cent restant pourrait inverser la tendance et rendre votre adversaire gagnant sur le coup. Mais il est impératif que vous reteniez que c’est sur le long terme que vous devez être rentable. Pour cela, vous devez maximiser vos mooves EV+ et limiter voir supprimer vos mooves EV-. Il est donc impératif que vous vous dégagiez le plus rapidement possible du tilt. Le simple fait de prendre conscience de son existence et de ses conséquences est déjà un pas, reste maintenant à lutter contre !

C.La

REJOIGNEZ LE CLUB PADAWAN POUR PLUS DE 200 HEURES DE VIDÉOS DE YOH VIRAL, BANDECDC ET JULIEN R !




Commentaires

LandLGhostraiser le 03/04/2017 à 07:13

1/ en tournoi on ne peut pas sit out et aller faire un tour. Que fait tout quand on a encore 5ou6 tournois structure lente qui tourne et qu'on se sent dans un etat de gros gros tilt??? 2/question qui na rien a voir mais peut etre suggerera telle un autre article: des fois , cause par exemple on deep run l'un des tout derniers mtt qu'on a lancé, la session a ete tres longue, et pour x raiszons (ennui, fatigue qu'on ne sentait pas du tout au debut de session, fumette (mais jai bof le choix je carbure tout le temps poker ou pas cest a la fois une dependance mais a la fois une aide ayant d'enormes problemes diagnostiqués pour controler ma nervosité : je suis un mec a donf qui s'enerve tout le temps a en faire un infarctus pour un oui ou un non). Bref, des fois ca na aucun rapport, cest des raisons plus standard, genre rester assis des heures a bloquer suffit je pense: on fatigue, on pique du nez, chaque mminute dure des heures. Des tuyaux pour tenir?? Jessai de prendre lair frais nocturne 5min a chaque pose, jessai le café, l'eau sur la figure, mais des fois ca ne marche que pendant quelques minutes.... Des idées??? Et/ou (mais pas forcement), un "truc" (legal , raisonnable) a prendre?? N'existe il pas un truc sans ordo, ou avec mais inoffensif et non addictif qui fonctionne un peu???




Poster un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir laisser un commentaire

Connexion / Création de compte

Je veux recevoir les tableaux de push/fold