Blog - L'art de rendre son adversaire pot comitted

Par Bandecdc
le 31 mai 2017 à 07:38
Tags : pot committed 

L'expression "pot committed" signifie au poker que vous avez trop engagé dans un coup pour pouvoir vous coucher derrière. La notion peut être purement mathématique, par exemple si vous mettez les 3/4 de votre tapis préflop et qu'un joueur vous met à tapis, vous feriez une belle erreur de vous coucher. Elle peut être aussi subjective, comme quand vous êtes arrivé à la river, que vous avez investi un bon gros paquet de vos jetons dans le pot et que l'adversaire vous demande le reste. Vous n'attendez plus de cartes, vous ne battez presque rien (ou rien du tout), maiiiiis... vous payez quand même parce qu'on ne sait jamais, on a une belle cote. =D


Personnellement, quand je joue contre un récréatif avec une belle main en value (c'est le thème principal de cet article),  je commence immédiatement à réfléchir à comment faire en sorte qu'il se "pot commit"  et le pousser à faire un call perdant de frustration. Si je pense que mon adversaire possède beaucoup de tirages, je vais choisir des sizings qui me permettent d'envoyer tapis dès la turn, de manière à ne pas rater de la value s'il paye et rate river. A l'inverse, si je pense qu'il possède beaucoup de petites top pair ou de middle pair, je vais séquencer mes mises en trois petites sacoches flop/turn/river tout en essayant de faire en sorte qu'une fois arrivé à la river, ma mise finale représente moins que la taille du pot.

Vous devez toujours adapter vos sizings à vos objectifs durant la main et en fonction de toutes les informations que vous avez sur votre adversaire et ce qu'il est susceptible de faire. Il est important de retenir qu'une fois arrivé à la river, votre adversaire n'a plus d'espoir d'amélioration et sera bien moins enclin à vous payer, ce qui veut dire que la value se fait surtout flop et turn !

Mais quelques exemples vaudront mieux que mille mots. Ces mains sont tirées du même tournoi, contre le même adversaire très mauvais. Je fais de gros jeux contre lui et utilise des sizings non standard pour essayer de le pot-commit à jouer tout son tapis. Je vous invite à comparer l'efficacité de ces mises exploitantes par rapport à des mises normales.

Exemple 1 : Voici une situation où je frappe un gros jeu au flop et décide de faire en sorte de sizer très cher flop et cher turn, de manière à ce qu'il ne me reste qu'un demi pot size bet à la river, donnant ainsi à mon adversaire du 3:1 pour un call.

Exemple 2 : Seconde situation où je fais virtuellement le jeu max, je me dépêche d'aller à tapis avant la river, même si ça implique overbet flop et turn.

Exemple 3 : Même chose un peu plus tard, encore plus deep. Ayant compris que mon adversaire était vraiment mauvais, j'exploite cette tendance au maximum.

Conclusion : quand vous jouez contre un récréatif, sans soucis d'équilibrage, la taille de vos value bet doivent être définis par les questions "combien mon adversaire est-il prêt à payer au max" et "mon adversaire est-il susceptible de me payer à la river"

A propos de l'auteur : Jonathan Perin, alias Bandecdc, est un joueur passé professionnel de poker en 2016 après une courte carrière dans la finance d'entreprise. Il est spécialisé dans les tournois à petit ou moyen buy-in (de 5€ à 30€). En aout 2016, il rejoint l'équipe de coach de Yohviral.fr et s'occupe aujourd'hui du Club Padawan pour la partie tournoi.

REJOIGNEZ LE CLUB PADAWAN POUR PLUS DE 200 HEURES DE VIDÉOS DE YOH VIRAL, BANDECDC ET JULIEN R !




Commentaires

bouricco le 03/06/2017 à 20:20

Salut Bandecdc, Sur les exemples présenté, on commt uniquement les fishs. Concernant les regs on ne peux pas utiliser de telle lines? J'ai sharckscope notre ami fan de l'om sa fait rêver. Lol

RE Bouricco le 04/06/2017 à 10:39

Hello ! Oui mais c'est plus compliqué contre un reg. L'essence même des lignes pour commit l'adversaire est de lui mettre une grosse pancarte "je peux avoir que nuts vu comment je la joue" et espérer qu'il ne la verra pas. Contre un reg, tu auras des notions d'équilibrage et tu ne pourras pas autant le prendre pour un jambon. Par exemple si tu size pour que le SPR soit tout petit à la river, un reg va comprendre qu'il joue son tournoi dès la turn, il ne va aussi pas call hors côte. De la même manière, tu ne pourras pas prendre le type de line que j'ai montré dans les exemples en bluff, donc c'est impossible à équilibrer. Si l'adversaire réfléchit un minimum, on va jouer intelligemment notre range en prenant bien soin de se mettre à sa place et de réfléchir à ce que l'on représente à tout moment.




Poster un commentaire

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir laisser un commentaire

Connexion / Création de compte

Je veux recevoir les tableaux de push/fold